Le musée de l’écriture chinoise promet 12.700 euros à qui déchiffrera un texte ancien

© Sputnik . Ruslan Krivobok / Aller dans la banque de photosDes hiéroglyphes
Des hiéroglyphes - Sputnik Afrique
Le musée national de l’écriture chinoise offrira une récompense importante à quiconque réussira à décrypter les inscriptions présentes sur les os oraculaires conservés dans ses réserves, datant de l’époque de la dynastie Shang (1600-1046) et dont l’âge s’élève à plus de 3.000 ans.

La Chine reste le pays le plus sûr d'Asie pour les touristes - Sputnik Afrique
La Chine reste le pays le plus sûr d'Asie pour les touristes
Le musée national de l'écriture chinoise, situé à Anyang, dans la province du Hena, s'engage à offrir une récompense de 100.000 yuans par hiéroglyphe (environ 12.700 euros) à quiconque réussira à déchiffrer les inscriptions énigmatiques présentes sur les os oraculaires conservés dans ses réserves, relate la Chine Nouvelle.

En outre, le musée offrirait 50.000 yuans (environ 6.350 euros) à quiconque pourra décrypter un hiéroglyphe énigmatique, dont la signification n'a de cesse de diviser la communauté scientifique.

Winnie l'ourson - Sputnik Afrique
«Contenu illégal»: Winnie l'ourson désormais censuré en Chine
Les inscriptions oraculaires gravées sur os ou sur écailles de tortues, rappelle le site de la BnF, sont les plus anciens vestiges de l'écriture chinoise que l'archéologie ait mis au jour. Les inscriptions forment aussi le plus ancien corpus significatif d'écriture chinoise, essentiel pour l'étude étymologique du chinois, étant les ancêtres directes de l'écriture moderne.

Plusieurs dizaines de milliers d'os oraculaires furent découverts à partir de 1899 dans la province du Henan, principalement à Xiaotun, petit village proche d'Anyang, au nord du fleuve Jaune. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала