La Russie incite les talibans à rejoindre le processus de réconciliation en Afghanistan

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosMinistère russe des Affaires étrangères
Ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik Afrique
Les contacts entre les autorités russes et le mouvement des talibans ont pour seule mission d’encourager le procéssus de réconciliation nationale en Afghanistan. Il est hors de question de leurs livrer des armes russes, selon le ministère russe des Affaires étrangères.

La Russie ne fournit pas d'armes aux talibans en Afghanistan et ne communique avec eux que pour garantir la sécurité des Russes et pour les inciter à participer au processus de réconciliation nationale, a déclaré mercredi le ministère russe des Affaires étrangères commentant une publication sur le site de la chaîne de télévision CNN.

«Nous avons remarqué la publication diffamatoire de la chaîne de télévision CNN […]. La Russie n'accorde pas d'assistance au mouvement des talibans et ses contacts avec les talibans ont pour seule mission de garantir la sécurité des citoyens russes en Afghanistan et à encourager ce groupe à rejoindre le processus de réconciliation nationale […]. Les accusations des médias occidentaux et de plusieurs médias afghans […] sont infondées», a indiqué le service de presse du ministère dans un communiqué.

L'Afghanistan - Sputnik Afrique
Député afghan: les USA ont sauvé Daech en frappant les talibans
La chaîne de télévision CNN avait précédemment publié des photos de plusieurs membres du mouvement Taliban sur son site Internet, affirmant qu'ils recevaient des armes de Russie. Les photos représentent des talibans tenant des fusils d'assaut Kalachnikov, des fusils à lunette et des mitrailleuses lourdes sans aucune marque de producteur.

«On ne peut pas prendre au sérieux des images où l'on voit de vieilles armes d'infanterie d'origine inconnue. Ces armes n'ont pas de poinçons et de numéros de série. En plus, il s'agit d'armes courantes. La Russie n'est pas la seule à en produire, on en produit aussi dans d'autres pays, y compris en Europe de l'Est d'où les Américains en ont transporté d'importants lots en Afghanistan au début des années 2000», a rappelé le ministère.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала