L’Irak abrite toujours quelque 7.000 partisans de Daech

Malgré la libération de Mossoul annoncée par le commandement de l’armée irakienne début juillet, à peu près 7.000 partisans de Daech sont toujours en Irak.

Presque 7.000 partisans de l'organisation terroriste Daech restent en Irak après la libération de Mossoul, relate l'agence Associated Press citant des sources dans les services de sécurité du pays.

D'après les estimations des employés des services de renseignement et des militaires souhaitant garder l'anonymat, il s'agit d'à peu près 4.000 combattants et 3.000 employés de Daech qui travaillent pour l'organisation et reçoivent un salaire.

Selon les mêmes sources, jusqu'à 7.000 combattants et 5.000 employés de Daech se trouvent en Syrie.

Le secrétaire général du Conseil de sécurité russe Nikolaï Patrouchev - Sputnik France
Un responsable russe désigne Daech comme étant la principale menace à la sécurité
L'offensive de l'armée irakienne visant à éliminer les djihadistes de Daech de la province de Ninive et de sa capitale, Mossoul, a été lancée en octobre 2016. Les troupes gouvernementales étaient appuyées par des milices populaires et l'aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis.

Dimanche 9 juillet, le commandant adjoint de l'unité de lutte antiterroriste, le lieutenant-général Abdel Wahab al Saidi, a hissé le drapeau irakien au-dessus du dernier repaire des terroristes dans la vieille ville de Mossoul, ce qui signifie la complète libération de la rive occidentale du Tigre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала