«L’Europe doit s’unir face à la dégradation du pouvoir aux USA»

© AFP 2022 Philippe HuguenUE
UE - Sputnik Afrique
Pour un sénateur russe, le fait que le parlement américain ait adopté de nouvelles sanctions contre la Russie témoigne d’une dégradation et d’un marasme du pouvoir aux États-Unis, auquel l’Europe doit répondre en s’unissant.

L'approbation d'un nouveau projet de loi portant sur de nouvelles sanctions antirusses par le Sénat des États-Unis témoigne de la dégradation du pouvoir américain, à laquelle il faut répondre par une véritable intégration de l'Europe, a déclaré vendredi le sénateur russe Franz Klintsevitch.

US Republicans known for their anti-Moscow stand will be taking the chairmanship of US Senate committees, which are critical in shaping the future of US-Russia relations that have deteriorated amid the Ukrainian crisis - Sputnik Afrique
Le Sénat US approuve de nouvelles sanctions contre la Russie, la Corée du Nord et l'Iran
«L'adoption de la loi portant sur de nouvelles sanctions antirusses par le Sénat américain, validée précédemment par la Chambre des représentants, témoigne d'une sérieuse évolution du pouvoir dans ce pays, de son déséquilibrage, de son érosion. Je pense qu'en général, on peut caractériser ce processus comme une dégradation du pouvoir, qui devient de plus en plus imprévisible dans la prise de décisions», a-t-il indiqué dans un communiqué diffusé par son service de presse.

Selon le sénateur, l'absolutisation des intérêts américains est poussée à son paroxysme, «jusqu‘au marasme», ce qui est deux fois plus dangereux aujourd'hui, dans un monde extrêmement instable.

Anthony Scaramucci - Sputnik Afrique
Sanctions antirusses: un véto de Trump en vue d’un autre durcissement?
«Pour ne pas le faire exploser définitivement, il faut conjuguer les efforts de différents pays», estime M. Klintsevitch, qui appelle à créer une Europe véritablement unie pour «relever ce défi américain».

Le Sénat américain a approuvé jeudi le projet de loi sur de nouvelles sanctions contre la Russie, l'Iran et la Corée du Nord. Le document a été soutenu par 98 voix contre deux. Le texte sera ensuite envoyé au Président Donald Trump qui pourrait toutefois y opposer son véto. Plus tôt, le texte avait déjà été approuvé par la Chambre des représentants du Congrès américain (419 voix contre 3). Ce nouveau paquet de sanctions pourrait être le plus important depuis le début de 2014, et portera essentiellement sur le domaine énergétique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала