Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie «responsable» de la menace nord-coréenne? Un sénateur russe réagit

© Sputnik . Еvgeniya Novozhenina / Aller dans la banque de photosMoscou
Moscou - Sputnik France
S'abonner
«Le problème autour de la Corée du Nord est créé de façon artificielle par les Américains et ils font exprès pour l’empirer, créant des difficultés», dénonce un sénateur russe en réponse à l’accusation de Washington désignant la Russie comme «responsable» de l’aggravation de la menace nord-coréenne.

Alors que le secrétaire d'État américain Rex Tillerson vient de pointer du doigt Moscou et Pékin, «responsables» selon lui de l'aggravation de la menace que représente la Corée du Nord, le sénateur russe Franz Klintsevitch estime que cette idée de Washington cache des motifs importants.

«Le problème autour de la Corée du Nord est créé de façon artificielle par les Américains, et ils font exprès pour l'empirer, créant ainsi des difficultés. Je suis convaincu que l'exagération de ces relations est liée à la préparation par les Américains d'autres moments graves et influences», a-t-il dit à RT.

En outre, M.Klintsevitch est d'avis que les Etats-Unis sont en train de mener une désinformation tout en ignorant délibérément la réalité objective.

«Toute cette histoire laisse perplexe. Celui (Rex Tillerson, ndlr) qui occupe un tel poste ne peut pas ne pas avoir d'informations objectives. Il sait très bien que ni la Russie ni la Chine ne participent en termes de soutien financier réel au programme nucléaire et au programme de missiles de la Corée du Nord», a-t-il conclu.

Kim Jong-un, leader  de la Corée du Nord - Sputnik France
Moscou est «responsable» de la menace nord-coréenne, les USA désignent le bouc émissaire
Selon le secrétaire d'État américain, Rex Tillerson, Moscou et Pékin doivent assumer une «responsabilité unique et spéciale» dans les initiatives du leader nord-coréen Kim Jong-un en termes de recours à l'arme nucléaire, car elles sont les «principaux complices économiques du programme du développement d'arme nucléaire et de missiles balistiques» de Pyongyang.

La Corée du Nord a procédé, dans la nuit de vendredi à samedi, à un tir de missile, a confirmé plus tôt dans la journée le ministère japonais de la Défense. Comme l'a fait savoir le Premier ministre nippon, Shinzo Abe, le projectile aurait terminé sa course dans la zone économique exclusive japonaise.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала