Le maire d’une ville philippine tué lors d’un raid antidrogue

CC0 / Pixabay / Une arme
Une arme - Sputnik Afrique
Ayant opposé une résistance armée à la police venue l’arrêter pour implication dans le trafic de drogues, le maire de la ville philippine d’Ozamis et ses six proches ont été tués.

Lors d'un raid de la police philippine, le maire de la ville d'Ozamis ainsi que six autres personnes, incluant des membres de sa famille et ses gardes du corps, ont été tuées dimanche matin dans sa résidence privée, relatent les médias.

Rodrigo Duterte - Sputnik Afrique
Le Président philippin promet de bombarder les écoles de nuit, pour épargner les enfants
​Reynaldo Parojinog, sa fille, maire adjointe, et quatre autres fonctionnaires devaient être arrêtés, soupçonnés d'être impliqués dans le trafic de drogues. Une fois la police arrivée, ils ont ouvert le feu sur les agents. La femme du maire a également été tuée dans l'échange de tirs.

En revanche, sa fille est restée vivante et a été arrêtée.

Le Président philippin Rodrigo Duterte a déclaré dans son message annuel qu'il poursuivrait la lutte contre le trafic de drogues dans le pays. Reynaldo Parojinog avait toujours nié son implication dans ce genre d'activités.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала