Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Deux morts et trois blessés: les détails de l'attaque qui a emporté un collaborateur de RT

S'abonner
L'attaque qui a coûté la vie ce dimanche à un collaborateur de la chaîne russe RT a en outre emporté un soldat syrien et fait trois blessés. Les terroristes ont attaqué leur convoi qui se dirigeait vers la ville d'Al-Sukhnah située dans une banlieue de Homs.

Outre Khaled Alkhateb, journaliste travaillant pour RT, un soldat syrien a perdu la vie et trois personnes ont été blessées ce dimanche dans un bombardement perpétré par l'organisation terroriste Daech près de Homs, a annoncé Maya Manna, chef de la chaîne RT en arabe.

«Selon les informations dont nous disposons, outre Khaled, un soldat de l'armée syrienne a été tué et trois personnes blessées, dont un opérateur qui travaillait avec Khaled», a-t-elle indiqué précisant qu'aucun bilan officiel du nombre des victimes n'était encore disponible.

La responsable a précisé que Khaled, qui couvrait en free-lance les événements en Syrie, ne collaborait avec la chaîne que depuis avril 2017. Son dernier reportage était consacré aux frappes de la coalition internationale dirigée par les États-Unis sur Raqqa, rappelle la chaîne.

«Ce matin, il accompagnait des soldats de l'armée syrienne dans la localité d'Al-Sukhnah, théâtre de combats acharnés pour la libération de la ville. Sur la route, dans une banlieue de Homs, leur convoi a été attaqué par des djihadistes de Daech», précise Mme Manna.

Стрингер RT Халид аль-Хатыб - Sputnik France
Un correspondant travaillant pour RT perd la vie dans une frappe de Daech à Homs
Et d'ajouter qu'il s'agissait d'une nouvelle douloureuse pour tout le personnel de RT.

«Nous le remercions pour son courage», a conclu la chef de la chaîne.

La rédactrice en chef de RT et de l'agence Sputnik, Margarita Simonian, a pour sa part précisé que toute l'aide nécessaire serait fournie à la famille du correspondant mort dans l'exercice de ses fonctions et a rappelé qu'il s'agissait du premier cas de disparition d'un collaborateur de la chaîne travaillant dans un point chaud.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала