Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Venezuela: début du vote pour l'élection de l'Assemblée constituante

© REUTERS / Carlos Garcia RawlinsDemonstrators take part in a rally to honour victims of violence during a protest against Venezuela's President Nicolas Maduro's government in Caracas, Venezuela
Demonstrators take part in a rally to honour victims of violence during a protest against Venezuela's President Nicolas Maduro's government in Caracas, Venezuela - Sputnik France
S'abonner
Les bureaux de vote ont ouvert le dimanche 30 juillet au Venezuela pour l'élection de l'Assemblée constituante qui aura la tâche de modifier la Constitution adoptée en 1999. Le projet du Président Nicolas Maduro est rejeté par l'opposition.

L'élection des députés de l'Assemblée nationale constituante se déroule aujourd'hui dans tout le Venezuela. Plus de 14.500 bureaux de vote ont ouvert dimanche à 06h00 heure locale (10h00 heure de Paris). 19,4 millions de personnes sont appelées aux urnes. La sécurité des élections est assurée par environ 380.000 personnes.

Les Vénézuéliens vont élire les 545 membres de l'Assemblée, dont 364 représenteront les États et les municipalités; 173, les différents secteurs de la société; 8, la population indienne. M. Maduro a voté dès l'ouverture du scrutin dans un bureau de l'ouest de la capitale Caracas, accompagné de son épouse Cilia Flores et de plusieurs dirigeants.

Les autorités espèrent une forte participation et un vote actif. Mais l'opposition ne reconnaît pas ces élections, indiquant que la convocation de l'Assemblée constituante devrait être effectuée au moyen d'un referendum et non par la volonté du Président Nicolas Maduro. Selon le dernier sondage de la société Datanalisis, seuls 23% de la population sont en faveur de la convocation d'une Assemblée constituante. Seuls 19% des personnes interrogées pensent qu'une nouvelle constitution garantira la paix et la stabilité.

People chant slogans against Venezuela's President Nicolas Maduro - Sputnik France
Des victimes lors d’une consultation de l’opposition au Venezuela
Depuis le 21 juillet, les mesures de sécurité sont renforcées dans le pays, les militaires sont déployés dans les rues. Depuis le 29 juillet, toute manifestation de rue et toute marche sont interdites au Venezuela. Ceux qui auront enfreint cette disposition seront passibles de 5 à 10 ans de prison.

Les élections ont été précédées de quatre mois de troubles, d'émeutes et de manifestations organisées par l'opposition qui appelle à boycotter le vote d'aujourd'hui. Pendant cette même période, plus d'une centaine de personnes ont été tuées. En outre, les manifestants appellent à la tenue d'élections présidentielles anticipées, à la restauration complète des droits du Parlement et à la mise en place d'un plan de redressement de l'économie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала