Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Téhéran à l'Onu: les USA enfreignent l’accord sur le nucléaire iranien

S'abonner
Les sanctions adoptées par les États-Unis sont une infraction aux accords sur le programme nucléaire iranien, a annoncé Ali Ardashir Larijani, président du Parlement iranien. C’est pourquoi Téhéran a pris la décision de porter l’affaire devant le Conseil de sécurité des Nations unies.

D'après le Président de l'Assemblée consultative islamique d'Iran, Ali Ardashir Larijani, la loi imposant des sanctions à Téhéran votée par le Sénat américain le 27 juillet viole les clauses de l'accord relatif au programme nucléaire iranien, a annoncé Reuters.

A missile is displayed at an exhibition on the 1980-88 Iran-Iraq war, at a park, northern Tehran, Iran, Thursday, Sept. 25, 2014 - Sputnik France
Sanctions US: l’Iran contre-attaque
Selon cette agence, Téhéran en appelle au Conseil de sécurité des Nations unies.

Auparavant, les États-Unis ont adopté des sanctions à l'encontre de 18 entreprises et individus liés au programme de missiles iraniens. En réponse, Téhéran a condamné les démarches de Washington en promettant d'introduire, à son tour, des sanctions vis-à-vis de sociétés et individus américains.

Le jeudi 27 juillet, le Sénat américain a adopté un projet de loi instaurant des sanctions à l'encontre de la Corée du Nord, de l'Iran et de la Russie. Pour entrer en vigueur, ce texte doit être signé par le Président Trump.

L'accord sur le nucléaire iranien, connu sous son acronyme JCPOA (Joint Comprehensive Plan of Action), a été signé le 14 juillet 2015 à Vienne par l'Iran et les grandes puissances, dont les États-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала