La région polaire russe vue par des explorateurs

L’équipe russe Plan X Adventure Team se propose de parcourir le trajet entre Krasnoïarsk et Arkhangelsk. Ils ont déjà franchi le fleuve Ienisseï et entendent naviguer dans les mers arctiques.

Découvrez des photos faites lors de l’expédition dans ce diaporama réalisé par Sputnik.

© Photo Planx.mediaL’équipe russe Plan X Adventure Team a entrepris une expédition de quatre mois le long d’un itinéraire dépassant 6.000 km.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
1/16
L’équipe russe Plan X Adventure Team a entrepris une expédition de quatre mois le long d’un itinéraire dépassant 6.000 km.
© Photo Planx.mediaL’équipe du catamaran Eléphant de mer long de 8 mètres suivra le trajet entre Krasnoïarsk et Arkhangelsk en franchissant l’Ienisseï et quatre mers arctiques.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
2/16
L’équipe du catamaran Eléphant de mer long de 8 mètres suivra le trajet entre Krasnoïarsk et Arkhangelsk en franchissant l’Ienisseï et quatre mers arctiques.
© Photo Planx.mediaL’expédition a pris le départ le 26 juin.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
3/16
L’expédition a pris le départ le 26 juin.
© Photo Planx.mediaL’équipe a accédé pour le moment à la mer de Kara et approche de la baie de Baydarata entre les péninsules de Iougra et de Yamal.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
4/16
L’équipe a accédé pour le moment à la mer de Kara et approche de la baie de Baydarata entre les péninsules de Iougra et de Yamal.
© Photo Planx.mediaLes voyageurs ont réussi à franchir en moins d’un mois plus de 2.000 kilomètres entre Krasnoïarsk et l’embouchure de l’Ienisseï.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
5/16
Les voyageurs ont réussi à franchir en moins d’un mois plus de 2.000 kilomètres entre Krasnoïarsk et l’embouchure de l’Ienisseï.
© Photo Planx.mediaEn se dirigeant vers l’Océan, les explorateurs du pôle ont franchi trois ceintures climatiques.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
6/16
En se dirigeant vers l’Océan, les explorateurs du pôle ont franchi trois ceintures climatiques.
© Photo Planx.mediaLe 17 juillet, les voyageurs ont fait des provisions à Doudinka, la dernière grande localité du trajet.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
7/16
Le 17 juillet, les voyageurs ont fait des provisions à Doudinka, la dernière grande localité du trajet.
© Photo Planx.mediaPrès de 300 litres de combustible pour le moteur auxiliaire et des vivres pour une navigation autonome de trois mois et demi ont été chargés à bord du catamaran.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
8/16
Près de 300 litres de combustible pour le moteur auxiliaire et des vivres pour une navigation autonome de trois mois et demi ont été chargés à bord du catamaran.
© Photo Planx.mediaLe catamaran a franchi le 22 juillet le point le plus septentrional du trajet: l’île Chokalski en mer de Kara.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
9/16
Le catamaran a franchi le 22 juillet le point le plus septentrional du trajet: l’île Chokalski en mer de Kara.
© Photo Planx.mediaLa banquise dans l’île Chokalski.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
10/16
La banquise dans l’île Chokalski.
© Photo Planx.mediaUn navire rejeté sur le rivage près du village de Vorontsovo.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
11/16
Un navire rejeté sur le rivage près du village de Vorontsovo.
© Photo Planx.mediaL’expédition arctique La moitié du pays à la voile se déroulera pendant 120 jours.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
12/16
L’expédition arctique La moitié du pays à la voile se déroulera pendant 120 jours.
© Photo Planx.mediaLe chien Poulia qui habite à la station polaire de l’île Oleni.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
13/16
Le chien Poulia qui habite à la station polaire de l’île Oleni.
© Photo Planx.mediaL’équipe a préparé un catamaran démontable long de huit mètres avec des ballons pneumatiques qu’il est possible de transporter dans n’importe quel endroit du monde. Un bas tirant d’eau et l’absence de corps durs permettent à l’équipage de débarquer sur n’importe quel littoral et sur les glaces à la dérive.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
14/16
L’équipe a préparé un catamaran démontable long de huit mètres avec des ballons pneumatiques qu’il est possible de transporter dans n’importe quel endroit du monde. Un bas tirant d’eau et l’absence de corps durs permettent à l’équipage de débarquer sur n’importe quel littoral et sur les glaces à la dérive.
© Photo Planx.mediaL’expédition arctique La moitié du pays à la voile.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
15/16
L’expédition arctique La moitié du pays à la voile.
© Photo Planx.mediaL’expédition arctique La moitié du pays à la voile.
La région polaire russe vue par des explorateurs - Sputnik France
16/16
L’expédition arctique La moitié du pays à la voile.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала