Un haut responsable de Daech derrière le projet d’attentat déjoué en Australie

© AFP 2022 Jewel SamadUn haut responsable de Daech derrière le projet d’attentat déjoué en Australie
Un haut responsable de Daech derrière le projet d’attentat déjoué en Australie - Sputnik France
Les composants d’un engin explosif visant à faire exploser un avion en Australie auraient été envoyés par la poste par un haut responsable de l’organisation djihadiste Daech, a communiqué le commissaire adjoint de la police fédérale australienne Michael Phelan.

An Etihad Airways Boeing 777-3FX aircraft takes off at the Charles de Gaulle airport in Roissy, France, August 9, 2016. - Sputnik France
Australie: des terroristes projetaient une attaque au gaz toxique dans un avion
L'attentat visant à faire exploser un avion en plein vol qui a été déjoué par la police australienne avait été orchestré par un haut responsable de Daech, affirme le commissaire adjoint de la police fédérale australienne Michael Phelan.

Ainsi, ce djihadiste a expliqué depuis l'étranger à quatre Australiens comment assembler un engin explosif qu'ils devaient placer à bord d'un appareil d'Etihad Airways au départ de Sidney le 15 juillet, a communiqué la police soulignant que deux des suspects avaient été inculpés le 3 août.

«Les instructions venaient d'un membre important de Daech, "un commandant" de cette organisation djihadiste se trouvant à l'étranger», a ainsi déclaré Michael Phelan, sans pourtant indiquer l'identité ou la nationalité du responsable en question.

Самолет Airbus-320 в аэропорту Домодедово - Sputnik France
Australie: un «complot terroriste» déjoué à bord d’un avion
En outre, comme l'annonce l'agence Reuters, le colis envoyé par le responsable de Daech est arrivée sur le sol australien depuis la Turquie. Il a été transporté par la poste dissimulé sous la forme d'un hachoir à viande.

Pour M.Phelan, il s'agit de «l'un des complots les plus sophistiqués jamais tentés en territoire australien».

Selon l'AFP, deux hommes, Khaled Khayat, 49 ans, et Mahmoud Khayat, 32 ans, ont été inculpés dans cette affaire pour avoir préparé ou projeté un «acte terroriste». Un autre est toujours en garde à vue tandis qu'un quatrième a été relâché sans qu'aucune charge n'ait été retenue contre lui.

Dans la foulée de l'incident, les mesures de sécurité ont été renforcées dans les aéroports australiens.
L'Australie a relevé son niveau d'alerte aux attaques terroristes en septembre 2014, de peur d'attentats inspirés par des organisations comme le groupe Daech.

Depuis lors, une douzaine d'attaques ont été déjouées et 70 personnes ont été inculpées. Les autorités n'ont cependant pas évité d'autres attaques, parmi lesquelles une prise d'otages dans un café de Sydney où deux otages et l'auteur avaient été tués.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала