Les USA «continueront à prendre des mesures défensives raisonnables» contre Pyongyang

© AFP 2022 Jewel SAMADUS Ambassador to the UN and current UN Security Council president, Nikki Haley arrives for a United Nations Security Council meeting on Syria, at the UN headquarters in New York
US Ambassador to the UN and current UN Security Council president, Nikki Haley arrives for a United Nations Security Council meeting on Syria, at the UN headquarters in New York - Sputnik France
Selon la représentante américaine à l’Onu, suite au durcissement des sanctions contre la Corée du Nord, les États-Unis continueront à prendre de nouvelles mesures pour mettre la pression sur Pyongyang.

Les États-Unis continueront à prendre des «mesures défensives raisonnables» contre la Corée du Nord, a déclaré Nikki Haley, ambassadrice américaine à l'Onu.

«Nous avons besoin de mesures supplémentaires [contre la Corée du Nord]. Les États-Unis prennent et continueront à prendre des mesures défensives raisonnables pour se protéger et protéger leurs alliés», a affirmé Mme Haley.

Pourtant, d'après elle, le problème nord-coréen est encore loin d'être résolu.

«Les pays-membres doivent faire plus pour augmenter la pression sur la Corée du Nord. Nous devons travailler ensemble pour réaliser les sanctions que nous avons imposées aujourd'hui», a ajouté l'ambassadrice.

Mme Haley a également remercié la Chine pour son consentement à des sanctions rigides contre la Corée du Nord car une grande partie des revenus d'exportation de ce petit pays proviennent de RPC.

Подписание Совместного заявления Российской Федерации и Республики Никарагуа о неразмещении первым оружия в космосе - Sputnik France
Corée du Nord: Moscou ouvert aux sanctions visant le programme nucléaire et non l'économie
Auparavant, le 5 août le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu Vassili Nebenzya a déclaré que Moscou appelait la Corée du Nord à arrêter ses programmes nucléaire et de missiles et à retourner au traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP). Il a en outre attiré l'attention sur le fait que l'accumulation de forces dans la région et le déploiement du THAAD ne contribuaient pas à la dénucléarisation de la péninsule de Corée.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté la résolution durcissant les sanctions à l'encontre de Pyongyang. L'initiative a été soutenue par les 15 États y siégeant, dont la Russie et la Chine.

Le Représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu Vassili Nebenzya - Sputnik France
La Russie appelle Pyongyang à renoncer à son programme nucléaire
Le document introduit notamment une interdiction sur les exportations nord-coréennes de toute une série de minéraux et d'aliments, dont le charbon, le fer, le plomb et les fruits de mer, ce qui permettra de réduire de un milliard de dollars les recettes de Pyongyang qui atteignent actuellement près de trois milliards de dollars. Le texte de la résolution contient d'autres restrictions, y compris des mesures à l'encontre de personnes morales et physiques liées aux programmes nucléaires et de missiles de la Corée du Nord.

Les sanctions font suite aux tests de missiles effectués par Pyongyang.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала