Moscou ne restera pas les bras croisés face aux «pas inamicaux» de Washington

© Sputnik . Eugene Biyatov / Aller dans la banque de photosMoscou
Moscou - Sputnik France
Bien que la Russie soit prête à rétablir le dialogue avec les États-Unis, le pays se réserve toutefois le droit de répondre aux éventuelles actions hostiles de la part de Washington.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a prévenu le secrétaire d'État américain Rex Tillerson que Moscou était prête à faire face aux «pas inamicaux» de Washington, comme cela a été le cas avec la riposte russe aux nouvelles mesures restrictives américaines à son encontre.

«La situation des relations russo-américaines a été au menu. M.Lavrov a souligné que l'adoption de la loi américaine sur les sanctions contre la Russie s'inscrivait dans le cadre des pas inamicaux et dangereux pour la stabilité internationale et que ce pas avait assené un coup puissant sur les perspectives de coopération bilatérale. Bien sûr que de telles actions, y compris la détention illégale depuis décembre dernier de notre propriété diplomatique, ne pouvaient pas rester sans réponse. Et cela continuera.», lit-on dans un communiqué du ministère.

La diplomatie russe a en outre souligné que la Russie était partante pour dégeler les relations avec les USA dans le cas où ceux-ci changent le cap de leur ligne politique.

Russian Foreign Minister Sergei Lavrov - Sputnik France
Tillerson soulève la question des contre-mesures russes, Lavrov lui répond du tac au tac
«En même temps, nous sommes prêts à normaliser le dialogue si Washington renonce à sa ligne de confrontation avec notre pays», a conclu le ministère.

Les chefs des diplomaties russe et américaine, Sergueï Lavrov et Rex Tillerson, se sont rencontrés dimanche à Manille pour la première fois depuis l'adoption par Washington de nouvelles sanctions contre la Russie.

Les nouvelles sanctions de Washington, les plus importantes depuis trois ans, visent notamment le secteur énergétique russe. Moscou a qualifié ces actions de «début d'une guerre commerciale» et a introduit des contre-mesures qui prévoient, en particulier, la réduction du nombre des membres du personnel de l'ambassade et des consulats américains en Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала