Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Tillerson soulève la question des contre-mesures russes, Lavrov lui répond du tac au tac

© Sputnik . Irina Kalashnikova / Aller dans la banque de photosRussian Foreign Minister Sergei Lavrov
Russian Foreign Minister Sergei Lavrov - Sputnik France
S'abonner
Lors de sa rencontre avec Sergueï Lavrov à Manille, le secrétaire d'État américain Rex Tillerson a évoqué la question des décisions que la Russie avait prises en réponse à l’introduction par le Congrès US de nouvelles sanctions antirusses. M.Lavrov lui a donné des explications détaillées.

Le ministre russe des Affaires étrangères a fait savoir que lors de sa rencontre avec le secrétaire d'État américain Rex Tillerson à Manille, aux Philippines, ce dernier avait soulevé la question des contre-mesures introduites par Moscou en représailles aux sanctions antirusses adoptées par Washington. Une réponse détaillée lui a été donnée.

«Il s'intéressait, en premier lieu — et il a commencé par cela — aux détails des décisions que nous avions été contraints de prendre en réponse à la loi sur les sanctions antirusses adoptée par le Congrès américain. Nous lui avons donné les explications qu'il demandait — en fait, nous l'avons fait en nous référant à l'interview que Vladimir Poutine a donnée à la chaîne Rossiya. Lors de cette interview, tout a été expliqué en détail, y compris les causes des décisions que nous avons prises après avoir très longtemps espéré que les États-Unis ne poursuivraient pas dans la voie d'affrontement», a affirmé M.Lavrov.

Sergueï Lavrov (à droite) et Rex Tillerson - Sputnik France
Lavrov et Tillerson, première rencontre «après sanctions»
Les chefs des diplomaties russe et américaine, Sergueï Lavrov et Rex Tillerson, se sont rencontrés dimanche à Manille pour la première fois depuis l'adoption par Washington de nouvelles sanctions contre la Russie.

Les nouvelles sanctions de Washington, les plus importantes depuis trois ans, visent notamment le secteur énergétique russe. Moscou a qualifié ces actions de «début d'une guerre commerciale» et a introduit des contre-mesures qui prévoient, en particulier, la réduction du nombre des membres du personnel de l'ambassade et des consulats américains en Russie.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала