Paris et Berlin comptent obliger Apple et Facebook à payer plus d’impôts

© AP Photo / Mark LennihanApple
Apple - Sputnik France
La France et l’Allemagne élaborent actuellement un plan pour combler les lacunes de la législation fiscale européenne qui ont permis à plusieurs géants technologiques américains de réduire leurs impôts au minimum et de s’imposer sur le marché du continent au détriment des entreprises locales.

Paris et Berlin, en coopération avec d'autres partenaires, comptent élaborer un plan pour combler les lacunes de la législation fiscale européenne, signale l'agence Bloomberg. Ces lacunes ont permis à des géants technologiques américains tels qu'Apple Inc., Facebook Inc. et d'autres encore de réduire leur taux d'imposition au minimum et de renforcer leur présence sur le marché européen au détriment des sociétés du vieux continent.

Google - Sputnik France
Google évite pour le moment le redressement fiscal
Interviewé par Bloomberg, le ministre français des Finances Bruno Le Maire a déclaré que, lors de la rencontre des fonctionnaires européens prévue à la mi-septembre à Tallinn, en Estonie, son pays proposerait «des règles plus simples» pour «imposer réellement» les entreprises technologiques.

«L'Europe devra apprendre à défendre ses intérêts économiques de façon plus ferme — la Chine le fait, les États-Unis le font. Vous ne pouvez pas dégager des bénéfices de vos affaires en France ou en Europe sans payer les mêmes impôts que d'autres sociétés — françaises et européennes — paient», a indiqué le ministre.

Le porte-parole du ministère des Finances Denis Kolberg a déclaré à Berlin que l'Allemagne et la France avaient abordé les questions fiscales lors d'une rencontre conjointe, le mois dernier, et que l'Allemagne pourrait avancer des propositions concrètes après les élections législatives fédérales qui se tiendront le 24 septembre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала