Député syrien: «La coalition internationale ne fait que détruire nos villes»

Au lieu de viser les djihadistes de Daech, la coalition internationale dirigée par les États-Unis ne fait que détruire les villes syriennes, selon un député du parlement syrien.

La coalition internationale dirigée par les États-Unis a rasé des quartiers entiers de la ville syrienne de Raqqa. Les frappes ont fait de nombreuses victimes parmi les civils, dont des enfants, tout cela étant qualifié de «lutte contre Daech», a déclaré aux journalistes de Sputnik le vice-président du comité pour les relations internationales du Parlement syrien Omar al-Assad.

Raqqa - Sputnik France
Pour Téhéran, les frappes de la coalition sur Raqqa font le jeu des terroristes

«Les États-Unis tuent de simples Syriens, en ménageant les groupes de Daech. Il est plus séant de qualifier l'opération de Raqqa de diversion et de destruction, plutôt que d'opération de libération», a indiqué le député.

Il a appelé la communauté internationale à mettre fin aux frappes aériennes qui détruisent toute l'infrastructure de la ville.

«En réalité, les Américains ne veulent pas libérer Raqqa, autrement ils l'auraient fait depuis longtemps, car ils connaissent chaque parcelle de terre dans la ville grâce à leurs satellites artificiels, alors que l'armée syrienne veut combattre les terroristes et continue de le faire. Ainsi, tout récemment, elle a libéré la ville d'A-Sukhnah», a dit le député.

Selon lui, la coalition dirigée par les États-Unis commet quotidiennement des crimes contre les civils dans les provinces d'Alep, de Deir ez-Zor et de Raqqa. Elle ne présente aucune preuve de succès des opérations menées, s'abstenant d'annoncer le nombre de djihadistes abattus et le nombre de véhicules détruits. La coalition ne rend publics que des chiffres très généraux, sans rentrer dans le détail.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала