Nadejda Savtchenko appelle à protéger l’Ukraine avec des vaisseaux spatiaux

© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosNadejda Savtchenko
Nadejda Savtchenko - Sputnik France
L’ex-pilote ukrainienne Nadejda Savtchenko a critiqué le mur construit à la frontière ukraino-russe, proposant d’élaborer de nouveaux types de défense et de «se battre à l’aide de vaisseaux spatiaux».

Nadejda Savtchenko - Sputnik France
Nadejda Savtchenko fonde son propre parti politique en Ukraine
La députée de la Rada suprême Nadejda Savtchenko a exprimé son opinion par rapport au projet de construction d'un mur à la frontière avec la Russie.

«Ca me rappelle une grille qu'on peut acheter au magasin pour faire un barbecue et préaprer du poulet», a-t-elle affirmé dans une émission de télévision.

L'ex-pilote ukrainienne a également souligné que Kiev devrait élaborer de nouveaux types de défense de ses frontières.

«Entrons dans le monde de nouvelles technologies, inventons de nouveaux murs. Par exemple, un mur de champ électrique. Il sera plus facile de l'installer et il fonctionnera plus longtemps. Souvenons-nous de [Nikola] Tesla, du fait que la terre est un conducteur électrique, qu'il est possible de mettre deux pylônes à un mètre du sol et d'y faire passer l'électricité. Adoptons de tels murs, battons-nous avec des fusées et des vaisseaux spatiaux», a martelé Mme Savtchenko.

Rex Tillerson (à gauche) à Manille - Sputnik France
Dialogue Russie-USA sur l’Ukraine: Tillerson voit des perspectives
En 2014, le premier ministre ukrainien de l'époque Arseni Iatseniouk a lancé la construction d'un mur ressemblant à celui de Berlin à la frontière ukraino-russe. Il ne manque qu'une seule condition: des ennemis à combattre, la Russie n'ayant toujours pas la moindre intention d'envahir l'Ukraine, malgré les accusations incessantes de Kiev.

Condamnée par la justice dans le cadre de l'affaire du meurtre de deux journalistes russes dans le Donbass (est de l'Ukraine) en juin 2014, Savtchenko a été condamnée en mars 2016 à 22 ans de prison. Fin mai, le Président russe Vladimir Poutine a gracié l'intéressée à la demande des parents des victimes.

Tout de suite après son retour en Ukraine, Nadejda Savtchenko est devenue députée de la Rada suprême (parlement monocaméral).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала