Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les métiers en Corée du Nord: portraits

S'abonner
Ouvrier, professeur, marathonien, coiffeur...

Découvrez la vie des gens du pays le plus fermé du monde dans ce diaporama réalisé par Sputnik.

© AFP 2021 Ed JonesSur cette photo prise le 28 juillet 2017, Choe Un-jong, guide touristique et capitaine de l’Armée populaire de Corée, 26 ans, pose devant le musée de la guerre victorieuse, à Pyongyang
Choe Un-jong, guide touristique et capitaine de l’Armée populaire de Corée, devant le Musée de la Guerre à Pyongyang - Sputnik France
1/15
Sur cette photo prise le 28 juillet 2017, Choe Un-jong, guide touristique et capitaine de l’Armée populaire de Corée, 26 ans, pose devant le musée de la guerre victorieuse, à Pyongyang
© AFP 2021 Ed JonesSur cette photo prise le 22 juillet 2017, l’ouvrier Kang Chol-su, 38 ans, pose dans l’usine d’acier de Chollima, au sud de Pyongyang.
Kang Chol-su, ouvrier, dans l’usine d’acier de Chollima, au sud de Pyongyang - Sputnik France
2/15
Sur cette photo prise le 22 juillet 2017, l’ouvrier Kang Chol-su, 38 ans, pose dans l’usine d’acier de Chollima, au sud de Pyongyang.
© AFP 2021 Ed JonesSur cette photo prise le 15 février 2017, les patineurs artistiques Nam Yong-myong (à gauche) et Choe Min posent à Pyongyang.
Les patineurs artistiques Nam Yong-myong et Choe Min à Pyongyang - Sputnik France
3/15
Sur cette photo prise le 15 février 2017, les patineurs artistiques Nam Yong-myong (à gauche) et Choe Min posent à Pyongyang.
© AFP 2021 Ed JonesSur une photo prise le 9 avril 2017, le marathonien Pak Chol pose après sa victoire dans le marathon de Pyongyang au stade Kim Il-sung, à Pyongyang.
Le marathonien Pak Chol après sa victoire dans le marathon de Pyongyang - Sputnik France
4/15
Sur une photo prise le 9 avril 2017, le marathonien Pak Chol pose après sa victoire dans le marathon de Pyongyang au stade Kim Il-sung, à Pyongyang.
© AFP 2021 Ed JonesSur cette photo prise le 20 juillet 2017, la coiffeuse Kim Hae-jong, 30 ans, pose dans un centre de divertissement et de santé à Pyongyang.
La coiffeuse Kim Hae-jong dans un centre de divertissement et de santé à Pyongyang - Sputnik France
5/15
Sur cette photo prise le 20 juillet 2017, la coiffeuse Kim Hae-jong, 30 ans, pose dans un centre de divertissement et de santé à Pyongyang.
© AFP 2021 Ed JonesSur une photo prise le 2 juin 2017, un militaire de l’Armée populaire de Corée (APC), le «lieutenant Kim», pose devant la ligne de démarcation du côté nord-coréen de la zone commune de sécurité (Joint Security Area, JSA) dans la zone démilitarisée (DMZ) séparant la Corée du Nord et la Corée du Sud.
Un militaire de l’Armée populaire de Corée devant la ligne de démarcation dans la zone démilitarisée entre la Corée du Nord et la Corée du Sud - Sputnik France
6/15
Sur une photo prise le 2 juin 2017, un militaire de l’Armée populaire de Corée (APC), le «lieutenant Kim», pose devant la ligne de démarcation du côté nord-coréen de la zone commune de sécurité (Joint Security Area, JSA) dans la zone démilitarisée (DMZ) séparant la Corée du Nord et la Corée du Sud.
© AFP 2021 Ed JonesSur cette photo prise le 21 février 2017, Ri Yong-hwa, 23 ans, pose dans une classe dans la filature de soie Kim Jong-suk à Pyongyang.
Un arrêt habituel sur les itinéraires de journalistes et touristes étrangers l’usine textile Kim Jong-suk porte le nom de la grand-mère de l’actuel dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.
Une professeure dans une classe dans une filature de soie à Pyongyang, en Corée du Nord - Sputnik France
7/15
Sur cette photo prise le 21 février 2017, Ri Yong-hwa, 23 ans, pose dans une classe dans la filature de soie Kim Jong-suk à Pyongyang.
Un arrêt habituel sur les itinéraires de journalistes et touristes étrangers l’usine textile Kim Jong-suk porte le nom de la grand-mère de l’actuel dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.
© AFP 2021 Ed JonesSur cette photo prise le 21 juillet 2017, Choe Un-hwa, employée du parc, pose dans le parc aquatique Munsu à Pyongyang, en Corée du Nord.
Une employée du parc aquatique Munsu à Pyongyang, en Corée du Nord - Sputnik France
8/15
Sur cette photo prise le 21 juillet 2017, Choe Un-hwa, employée du parc, pose dans le parc aquatique Munsu à Pyongyang, en Corée du Nord.
© AFP 2021 Ed JonesSur cette photo prise le 24 juillet 2017, la pompiste Kim Su-hyang, 18 ans, pose devant les pompes à essence près de la ville de Sinchon, au sud de Pyongyang.
Une pompiste à Sinchon, en Corée du Nord - Sputnik France
9/15
Sur cette photo prise le 24 juillet 2017, la pompiste Kim Su-hyang, 18 ans, pose devant les pompes à essence près de la ville de Sinchon, au sud de Pyongyang.
© AFP 2021 Ed JonesSur cette photo prise le 20 février 2017, Kim Chol-Nam, 30 ans, pose au comptoir du service de location de skis dont il est employé, dans la station de ski Masikryong, ou Masik Pass, près de Wonsan.
La station a ouvert en 2013. Sur la grille des prix, il est indiqué qu’un forfait un jour location de skis comprise coûte 80 dollars pour un étranger alors que les Nord-Coréens ne paient qu’environ 40 dollars.
The resort was opened in 2013. A price list at the ticket desk advertises a cost of 80 US dollars for a one-day lift pass and ski hire for foreign tourists, while North Koreans can expect to pay the equivalent of around 40 US dollars.
Un employé du service de location d’équipements sportifs dans une station de ski, en Corée du Nord - Sputnik France
10/15
Sur cette photo prise le 20 février 2017, Kim Chol-Nam, 30 ans, pose au comptoir du service de location de skis dont il est employé, dans la station de ski Masikryong, ou Masik Pass, près de Wonsan.
La station a ouvert en 2013. Sur la grille des prix, il est indiqué qu’un forfait un jour location de skis comprise coûte 80 dollars pour un étranger alors que les Nord-Coréens ne paient qu’environ 40 dollars.
The resort was opened in 2013. A price list at the ticket desk advertises a cost of 80 US dollars for a one-day lift pass and ski hire for foreign tourists, while North Koreans can expect to pay the equivalent of around 40 US dollars.
© AFP 2021 Ed JonesSur une photo prise le 3 juillet 2017, la vendeuse Kim Hyo-jong (à gauche) et la serveuse Kim Un-mi (à droite) posent sur une aire de repos située sur l’autoroute reliant Pyongyang à Kaesong.
La vendeuse Kim Hyo-jong et la serveuse Kim Un-mi sur l’autoroute Kaesong, en Corée du Nord - Sputnik France
11/15
Sur une photo prise le 3 juillet 2017, la vendeuse Kim Hyo-jong (à gauche) et la serveuse Kim Un-mi (à droite) posent sur une aire de repos située sur l’autoroute reliant Pyongyang à Kaesong.
© AFP 2021 Ed JonesSur cette photo prise le 21 février 2017, la moniteur de tir Kim Su-ryon pose dans le stand de tir Meari à Pyongyang.
Mme Kim tient un pistolet Paektusan offert par le dirigeant nord-coréen Kim Il-sung. Pour 10 dollars, les tireurs du stand peuvent tirer dix cartouches.
La moniteur de tir Kim Su-ryon sur son lieu de travail à Pyongyang - Sputnik France
12/15
Sur cette photo prise le 21 février 2017, la moniteur de tir Kim Su-ryon pose dans le stand de tir Meari à Pyongyang.
Mme Kim tient un pistolet Paektusan offert par le dirigeant nord-coréen Kim Il-sung. Pour 10 dollars, les tireurs du stand peuvent tirer dix cartouches.
© AFP 2021 Ed JonesSur cette photo prise le 21 février 2017, Ri Jong-sun, 25 ans, pose dans la filature de soie Kim Jong-Suk à Pyongyang
Un arrêt habituel sur les itinéraires de journalistes et touristes étrangers, l’usine textile Kim Jong-suk emploie 1.600 ouvriers et porte le nom de la grand-mère de l’actuel dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.
Une ouvrière d’une usine textile sur son lieu de travail à Pyongyang - Sputnik France
13/15
Sur cette photo prise le 21 février 2017, Ri Jong-sun, 25 ans, pose dans la filature de soie Kim Jong-Suk à Pyongyang
Un arrêt habituel sur les itinéraires de journalistes et touristes étrangers, l’usine textile Kim Jong-suk emploie 1.600 ouvriers et porte le nom de la grand-mère de l’actuel dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.
© AFP 2021 Ed JonesSur une photo prise le 11 avril 2017, l’ingénieur en chef Choe Yong-jun pose dans la centrale électrique de Wonsan, une usine hydroélectrique à l’extérieur de la ville portuaire de Wonsan, à l’est de la Corée du Nord
L’ingénieur de la centrale électrique de Wonsan, Choe Yong-jun - Sputnik France
14/15
Sur une photo prise le 11 avril 2017, l’ingénieur en chef Choe Yong-jun pose dans la centrale électrique de Wonsan, une usine hydroélectrique à l’extérieur de la ville portuaire de Wonsan, à l’est de la Corée du Nord
© AFP 2021 Ed JonesSur une photo prise le 5 juin 2017, l’agent de la circulation Kim Jong-hua, 21 ans, pose dans une rue de Pyongyang.
Une agent de la circulation, la lieutenant Kim Jong-hua, dans une rue de Pyongyang - Sputnik France
15/15
Sur une photo prise le 5 juin 2017, l’agent de la circulation Kim Jong-hua, 21 ans, pose dans une rue de Pyongyang.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала