Le ton monte entre les États-Unis et la Corée du Nord

Les relations entre les États-Unis et la Corée du Nord se détériorent à cause des essais balistiques menés par cette dernière.

Retrouvez les images relatives à l'affrontement opposant les deux pays dans ce diaporama réalisé par Sputnik.

© AFP 2022 Jung Yeon-JeUn homme regarde un journal télévisé montrant le Président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dans une gare à Séoul, le 9 août 2017.
Mardi, le Président Donald Trump a mis en garde la Corée du Nord en disant que celle-ci ferait face à une puissance de «feu et de colère», si elle continuait son programme nucléaire. Selon les médias américains, Pyongyang a réussi à miniaturiser une ogive nucléaire.
Un homme regarde un journal télévisé dans une gare à Séoul - Sputnik France
1/15
Un homme regarde un journal télévisé montrant le Président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dans une gare à Séoul, le 9 août 2017.
Mardi, le Président Donald Trump a mis en garde la Corée du Nord en disant que celle-ci ferait face à une puissance de «feu et de colère», si elle continuait son programme nucléaire. Selon les médias américains, Pyongyang a réussi à miniaturiser une ogive nucléaire.
© AFP 2022 Jung Yeon-JeUn homme regarde des répliques du missile nord-coréen Scud-B (à droite) et des missiles sud-coréens au Mémorial de la guerre de Corée, à Séoul, le 10 août 2017.
La Corée du Nord, qui dispose d’armes nucléaires, s’est moquée le 10 août du Président Donald Trump en le qualifiant de personne ayant «perdu la raison», et a fait monter la tension dans cet affrontement en agitant un projet de frappe sur l’île de Guam, un territoire non-incorporé américain.
Des répliques de missiles nord-coréens et sud-coréens au Mémorial de la guerre de Corée, à Séoul - Sputnik France
2/15
Un homme regarde des répliques du missile nord-coréen Scud-B (à droite) et des missiles sud-coréens au Mémorial de la guerre de Corée, à Séoul, le 10 août 2017.
La Corée du Nord, qui dispose d’armes nucléaires, s’est moquée le 10 août du Président Donald Trump en le qualifiant de personne ayant «perdu la raison», et a fait monter la tension dans cet affrontement en agitant un projet de frappe sur l’île de Guam, un territoire non-incorporé américain.
© AFP 2022 Kim Won-JinUne affiche de propagande est exposée lors d’une manifestation de soutien au gouvernement de Corée du Nord dans l’affrontement contre les États-Unis qui s’est déroulée le 9 août 2017 dans le square Kim Il-sung.
Le Président américain Donald Trump a déclaré que l’arsenal nucléaire des États-Unis était «plus puissant que jamais» en mettant en garde la Corée du Nord contre la poursuite de ses essais balistiques.
Des participants d’une manifestation contre les nouvelles sanctions onusiennes à Pyongyang - Sputnik France
3/15
Une affiche de propagande est exposée lors d’une manifestation de soutien au gouvernement de Corée du Nord dans l’affrontement contre les États-Unis qui s’est déroulée le 9 août 2017 dans le square Kim Il-sung.
Le Président américain Donald Trump a déclaré que l’arsenal nucléaire des États-Unis était «plus puissant que jamais» en mettant en garde la Corée du Nord contre la poursuite de ses essais balistiques.
© REUTERS / KCNALa photo publiée le 10 août 2017 par l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) montre une manifestation de soutien au gouvernement de la Corée du Nord qui s’est déroulée le 9 août 2017 dans le square Kim Il-sung.
Une manifestation contre les nouvelles sanctions onusiennes à Pyongyang - Sputnik France
4/15
La photo publiée le 10 août 2017 par l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) montre une manifestation de soutien au gouvernement de la Corée du Nord qui s’est déroulée le 9 août 2017 dans le square Kim Il-sung.
© AFP 2022 Nicholas KammLe Président des États-Unis, Donald Trump, évoque la Corée du Nord lors d’une rencontre avec les hauts fonctionnaires de l’administration américaine au Trump National Golf Club à Bedminster, dans le New Jersey.
Le Président Donald Trump a déclaré le 9 août 2017 que l’arsenal nucléaire des États-Unis était «plus puissant que jamais» en mettant en garde la Corée du Nord contre la poursuite de ses essais balistiques. «Ma première décision en tant que Président a été de rénover et de moderniser notre arsenal nucléaire. Aujourd’hui, celui-ci est plus fort et plus puissant que jamais», a écrit Donald Trump sur Twitter. Et d’ajouter «J’espère que nous n'aurons jamais à utiliser cette puissance».
Le Président des États-Unis, Donald Trump - Sputnik France
5/15
Le Président des États-Unis, Donald Trump, évoque la Corée du Nord lors d’une rencontre avec les hauts fonctionnaires de l’administration américaine au Trump National Golf Club à Bedminster, dans le New Jersey.
Le Président Donald Trump a déclaré le 9 août 2017 que l’arsenal nucléaire des États-Unis était «plus puissant que jamais» en mettant en garde la Corée du Nord contre la poursuite de ses essais balistiques. «Ma première décision en tant que Président a été de rénover et de moderniser notre arsenal nucléaire. Aujourd’hui, celui-ci est plus fort et plus puissant que jamais», a écrit Donald Trump sur Twitter. Et d’ajouter «J’espère que nous n'aurons jamais à utiliser cette puissance».
© REUTERS / Erik De Castro Des touristes sur la plage de Tumon sur l’île de Guam qui est un territoire non-incorporé américain dans le Pacifique, le 10 août 2017.
Des touristes sur une plage sur l’île américaine de Guam - Sputnik France
6/15
Des touristes sur la plage de Tumon sur l’île de Guam qui est un territoire non-incorporé américain dans le Pacifique, le 10 août 2017.
© REUTERS / Erik De CastroDes touristes en face d’hôtels de luxe dans le district de Tumon sur l’île de Guam qui est un territoire non-incorporé américain dans le Pacifique, le 10 août 2017.
Des touristes en face des hôtels de luxe situés dans le district de Tumon sur l’île américaine de Guam - Sputnik France
7/15
Des touristes en face d’hôtels de luxe dans le district de Tumon sur l’île de Guam qui est un territoire non-incorporé américain dans le Pacifique, le 10 août 2017.
© AFP 2022 Kazuhiro NogiDes gens passant devant un écran géant montrant le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, le 9 août 2017. Mardi 8 août, le Président Donald Trump a mis en garde la Corée du Nord en disant que celle-ci ferait face à une puissance de «feu et de colère», si elle continuait son programme nucléaire. Selon les médias américains, Pyongyang a réussi à miniaturiser une ogive nucléaire.
Des gens passant devant un écran géant montrant le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Tokyo, au Japon - Sputnik France
8/15
Des gens passant devant un écran géant montrant le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, le 9 août 2017. Mardi 8 août, le Président Donald Trump a mis en garde la Corée du Nord en disant que celle-ci ferait face à une puissance de «feu et de colère», si elle continuait son programme nucléaire. Selon les médias américains, Pyongyang a réussi à miniaturiser une ogive nucléaire.
© REUTERS / Air Force/Airman 1st Class Gerald WillisUn des deux bombardiers Rockwell B-1 Lancer de l’armée de l’air américaine est en train de se ravitailler au-dessus de l’océan Pacifique, le 8 août 2017. La mission de 10 heures consistait à survoler les alentours de Kyushu, au Japon, la mer de Chine orientale et la péninsule de Corée.
Un des deux bombardiers Rockwell B-1 Lancer de l’armée de l’air américaine en train de se ravitailler au-dessus de l’océan Pacifique - Sputnik France
9/15
Un des deux bombardiers Rockwell B-1 Lancer de l’armée de l’air américaine est en train de se ravitailler au-dessus de l’océan Pacifique, le 8 août 2017. La mission de 10 heures consistait à survoler les alentours de Kyushu, au Japon, la mer de Chine orientale et la péninsule de Corée.
© REUTERS / Eduardo MunozUn petit groupe de personnes proteste contre l’administration Trump en demandant de lancer une négociation diplomatique immédiate avec la Corée du Nord afin d’éviter une guerre nucléaire.
Des manifestants protestant contre l’administration du Président américain Donald Trump à New York demandent de lancer une négociation diplomatique immédiate avec la Corée du Nord afin d’éviter une guerre nucléaire - Sputnik France
10/15
Un petit groupe de personnes proteste contre l’administration Trump en demandant de lancer une négociation diplomatique immédiate avec la Corée du Nord afin d’éviter une guerre nucléaire.
© REUTERS / Kim Kyung-HoonUn homme regarde un panneau sur lequel est affiché l’indice boursier japonais Nikkei sur la façade d’une société de courtage dans un quartier d’affaires à Tokyo, au Japon, le 9 août 2017.
Un homme regarde un panneau sur la façade d’une société de courtage à Tokyo, au Japon - Sputnik France
11/15
Un homme regarde un panneau sur lequel est affiché l’indice boursier japonais Nikkei sur la façade d’une société de courtage dans un quartier d’affaires à Tokyo, au Japon, le 9 août 2017.
© REUTERS / Kim Hong-JiDes soldats sud-coréens en faction près de la zone démilitarisée séparant les deux Corées à Paju, en Corée du Sud, le 10 août 2017.
Des soldats sud-coréens en faction à Paju, en Corée du Sud - Sputnik France
12/15
Des soldats sud-coréens en faction près de la zone démilitarisée séparant les deux Corées à Paju, en Corée du Sud, le 10 août 2017.
© AFP 2022 Jung Yeon-JeUn soldat sud-coréen passe devant un écran de télé avec une infographie montrant la distance entre la Corée du Nord et Guam, dans une gare à Séoul, le 9 août 2017. Le Président Donald Trump a mis en garde la Corée du Nord en disant que celle-ci ferait face à une puissance de «feu et de colère», si elle continuait son programme nucléaire. Selon les médias américains, Pyongyang a réussi à miniaturiser une ogive nucléaire.
Un soldat sud-coréen passe devant une télévision montrant un journal à Séoul - Sputnik France
13/15
Un soldat sud-coréen passe devant un écran de télé avec une infographie montrant la distance entre la Corée du Nord et Guam, dans une gare à Séoul, le 9 août 2017. Le Président Donald Trump a mis en garde la Corée du Nord en disant que celle-ci ferait face à une puissance de «feu et de colère», si elle continuait son programme nucléaire. Selon les médias américains, Pyongyang a réussi à miniaturiser une ogive nucléaire.
© REUTERS / Kim Hong-JiUn canon automoteur américain M109A6 Paladin participe à des manœuvres près de la zone démilitarisée séparant les deux Corées, à Paju, en Corée du Sud, le 10 août 2017.
Un canon automoteur américain M109 lors de manœuvres à Paju, en Corée du Sud - Sputnik France
14/15
Un canon automoteur américain M109A6 Paladin participe à des manœuvres près de la zone démilitarisée séparant les deux Corées, à Paju, en Corée du Sud, le 10 août 2017.
© REUTERS / Erik De CastroDes touristes se baladent sur l’île de Guam qui est un territoire non-incorporé américain dans le Pacifique, le 10 août 2017.
Des touristes sur une plage sur l’île américaine de Guam - Sputnik France
15/15
Des touristes se baladent sur l’île de Guam qui est un territoire non-incorporé américain dans le Pacifique, le 10 août 2017.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала