Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Corée du Nord: 3,5 millions de volontaires pour combattre les États-Unis

© REUTERS / KCNAArmy personnel and people gather at Kim Il Sung Square in Pyongyang July 6, 2017 to celebrate the successful test-launch of intercontinental ballistic rocket Hwasong-14. in this photo released by North Korea's Korean Central News Agency (KCNA) in Pyongyang July 7, 2017
Army personnel and people gather at Kim Il Sung Square in Pyongyang July 6, 2017 to celebrate the successful test-launch of intercontinental ballistic rocket Hwasong-14. in this photo released by North Korea's Korean Central News Agency (KCNA) in Pyongyang July 7, 2017 - Sputnik France
S'abonner
Alors que la tension est à son comble sur la péninsule de Corée, 3,5 millions de Nord-Coréens ont fait part de leur volonté de rejoindre l’armée pour faire face à Washington, a relaté l’agence Yonhap se référant aux médias nord-coréens.

Depuis que les États-Unis ont adopté de nouvelles sanctions à l'encontre de Pyongyang, environ 3,5 millions de Nord-Coréens, jeunes gens, étudiants, anciens militaires, se sont adressés aux autorités pour rejoindre l'armée du pays afin de lutter contre les États-Unis, a indiqué l'agence sud-coréenne Yonhap se référant aux médias de la Corée du Nord.

US-Präsident Donald Trump und Präsident der Volksrepublik China Xi Jinping - Sputnik France
Pékin appelle Trump à éviter l’escalade verbale avec Pyongyang
Par exemple, le 9 août, quelque 89.000 personnes ont demandé de rejoindre les rangs de l'armée nationale dans la province Hwanghae.

La Corée du Nord a déclaré mardi qu'elle pouvait tirer des missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines situées sur l'île de Guam, dans le Pacifique, si Washington poursuivait ses pressions contre Pyongyang.

Le Président américain Donald Trump a promis mardi «le feu et la colère» à Pyongyang s'il menaçait de nouveau son pays. Il s'est aussi dit prêt à une riposte militaire aux actions «irréfléchies» nord-coréennes.

Les menaces de Pyongyang ont inquiété les pays voisins de la Corée du Nord. Selon les médias japonais, Tokyo envisage de déployer des missiles intercepteurs supplémentaires PAC-3 (Patriot) dans les régions du pays que les missiles balistiques nord-coréens survoleront avant d'atteindre Guam.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала