Les Britanniques prennent goût à dénoncer des extrémistes présumés

© AFP 2022 ODD ANDERSENUn policier britannique
Un policier britannique - Sputnik France
Les Britanniques sont devenus plus méfiants et attentifs en raison de de la menace terroriste. Depuis le mois d’avril, le nombre d’habitants qui se sont adressés à la police pour dénoncer des extrémistes présumés a doublé.

Depuis le mois d'avril de l'année en cours, les forces de l'ordre britanniques ont reçu deux fois plus de requêtes (200) concernant des individus susceptibles de représenter une menace terroriste, indique le journal Sunday Times.

Le nombre d’attentats perpétrés par les radicaux de droite va croître - Sputnik France
Le nombre d’attentats perpétrés par les radicaux de droite va croître
Simon Cole, responsable d'un programme visant à prévenir les actes terroristes et extrémistes, a partagé que dans environ 60% des cas les gens évoquaient des personnes suspectes d'appartenir à des mouvements islamistes, 15% des dénonciations portant toutefois sur les radicaux d'extrême-droite.

Les enseignants, les travailleurs sociaux, ainsi que les agents de sécurité et de police alarment le plus souvent les forces de l'ordre.
En outre, Simon Cole a souligné la tendance à la radicalisation des enfants issus de familles défavorisées.

«La violence familiale est un incubateur du terrorisme. Beaucoup de personnes qui sont dans le cadre du programme de prévention ont grandi dans un environnement loin d'être idéal et cela les force à se sentir encore plus isolées et étrangères par rapport à la société», a-t-il expliqué.

Drapeau de Daech - Sputnik France
Un djihadiste dévoile les secrets de la formation terroriste de Daech
Plusieurs attentats ont secoué la Grande-Bretagne ces derniers mois. Le 3 juin, après qu'une voiture a foncé sur la foule sur le London Bridge, trois hommes armés ont poignardé des passants, tuant 7 personnes avant d'être éliminés par la police.

Le 22 mai, un attentat a été perpétré à Manchester, lors d'un concert d'Ariana Grande. 22 personnes dont 12 enfants ont été tuées. Le 22 mars, un véhicule a foncé sur la foule à Londres, sur le pont de Westminster. Un policier a été mortellement blessé par le terroriste.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала