L’armée US pourrait quitter l'Afghanistan après les élections du Congrès

© AFP 2022 VYACHESLAV OSELEDKOUS Soldiers from the 234th Infantry Division, Fort Riley, Kansas board a plane to Afghanistan from the US transit center Manas 30kms from Bishkek on April 15, 2011.
US Soldiers from the 234th Infantry Division, Fort Riley, Kansas board a plane to Afghanistan from the US transit center Manas 30kms from Bishkek on April 15, 2011. - Sputnik Afrique
Le Président américain Donald Trump pourrait annoncer le départ de l’armée régulière américaine de l’Afghanistan après les élections du Congrès qui auront lieu en automne 2018, mais pas avant, de peur de perdre le soutien du parti républicain, estime le politologue russe Dmitri Abzalov.

Le politologue russe, président du centre des communications stratégiques, Dmitri Abzalov, estime que le chef d'État américain ne va pas prendre de décisions importantes concernant la sortie de l'armée américaine de l'Afghanistan avant la fin des élections au Congrès des États-Unis prévues pour l'automne 2018.

«Donald Trump ne quittera pas [l'Afghanistan] avant 2018 et il ne fera rien avant cette date. À long terme, cela emmènera à l'érosion des accords [des États-Unis] liés au Proche-Orient et à l'Asie centrale. Cela pourrait être un coup de fouet favorisant des activités énergiques pour faire sortir l'armée américaine de l'Afghanistan après 2018, après nos élections et les élections au Congrès des États-Unis», a relaté M.Abzalov à RT.

Un militaire américain en Afghanistan - Sputnik Afrique
Moscou appelle Washington à retirer ses troupes de l’Afghanistan
D'après le politologue, Donald Trump ne ferait, par ailleurs, aucun pas important sur la question de l'Afghanistan de peur de perdre le soutien des Républicains.

Il a, en outre, ajouté que le locataire de la Maison-Blanche adoptera avant la fin septembre le budget du pays qui rentrera en vigueur à partir de 2018. Analysant ainsi la partie attribuée au financement de la campagne en Afghanistan, l'on pourrait déjà marquer des perspectives de cette situation.

Des médias avaient précédemment annoncé l'intention des autorités américaines de remplacer les militaires de carrière en Afghanistan par des mercenaires et d'en déployer près de 5.500 dans le pays. La réalisation de ce plan, qui prévoit également le déploiement de 90 avions militaires, coûterait à Washington près de 10 milliards de dollars.

De son côté Moscou juge erronée cette décision de la Maison-Blanche. Selon l'envoyé spécial du Président russe pour l'Afghanistan Zamir Kaboulov, les autorités américaines devraient retirer leur contingent militaire de l'Afghanistan et mettre fin à la campagne stérile de Washington.

Les États-Unis mènent une opération militaire en Afghanistan depuis 2001. Selon le président de la commission du Sénat américain des forces armées John McCain, Washington perd cette guerre et l'armée afghane essuie des pertes inadmissibles.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала