Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’opposition armée syrienne alimente les rangs du Front al-Nosra

S'abonner
Une source militaire et diplomatique russe au sein des équipes de travail du Groupe international de soutien à la Syrie à Genève a déclaré que le groupe terroriste Front al-Nosra se voyait renforcé par l’arrivée dans ses rangs de combattants radicaux de l’opposition armée.

La Russie constate un regroupement actif des forces du Front al-Nosra et un renforcement de ses positions. Ce groupe terroriste essaie de s'emparer de postes-frontière avec la Turquie. Par ailleurs, il tente d'imposer son contrôle sur les sources de financement, a fait savoir une source militaire et diplomatique russe au sein des équipes spéciales du Groupe international de soutien à la Syrie à Genève.

In this photo released by the Syrian official news agency SANA, smoke rises in an east Aleppo neighborhood in Syria, Thursday, Dec. 15, 2016. - Sputnik France
Quatre civils trouvent la mort à Alep, victimes d'une frappe terroriste

«Ces derniers temps, on constate un regroupement actif des forces du Front al-Nosra, ainsi que le passage de certains éléments radicaux de l'opposition armée vers ce groupe terroriste», a-t-il déclaré.

Et de rajouter:

«Cela menace la situation générale en Syrie puisque cela renforce les positions terroristes. Ils mènent des actions résolues visant la prise de contrôle des sources de financement et essaient d'établir leur contrôle sur les principaux postes-frontière avec la Turquie».

D'après cette même source, la Russie condamne de telles actions qui font des victimes civiles.

«Le pilonnage récent des quartiers ouest d'Alep à la roquette est une provocation du Front al-Nosra qui vise à faire échouer le régime de cessez-le-feu et les efforts de la Fédération de Russie pour établir une zone de désescalade dans ces quartiers».

Des terroristes ont pilonné mardi à la roquette le quartier d'Al-Akramia, à Alep, faisant quatre victimes et neuf blessés. La police n'a cependant pas établi à quelle organisation terroriste appartenaient les agresseurs.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала