Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Le terrorisme ne nous divisera pas»: la communauté internationale solidaire de l’Espagne

S'abonner
De nombreux hommes politiques viennent d’exprimer leur solidarité à l’Espagne après l’attaque de Barcelone, qui, selon le dernier bilan, a fait jeudi au moins 13 morts.

Parmi ceux qui ont présenté leurs condoléances aux proches des victimes et condamné l'attaque, on trouve le Président russe Vladimir Poutine, le Président américain Donald Trump, le maire de la ville française de Nice et bien d'autres hauts responsables.

Après l'attaque terroriste de Barcelone qui a fait jeudi au moins 13 morts, le Président russe a adressé ses condoléances au roi d'Espagne Philippe VI:

«Nous condamnons résolument ce crime cruel et cynique commis contre des civils. Ce qui vient de se passer confirme une fois encore la nécessité que la communauté internationale à de s'unir et de concentrer réellement ses efforts pour lutter sans compromis contre les forces terroristes », indique le télégramme du Président russe.

Le ministère russe des Affaires étrangères a également présenté ses condoléances au peuple espagnol «Nous condamnons décidément l'attentat de Barcelone. Nous en sommes certains, rien ne justifie ce mal. Nous adressons nos condoléances au peuple de l'Espagne. Nous partageons votre deuil », indique le message officiel sur la page Twitter de la diplomatie russe.

Poutine - Sputnik France
La Russie condamne l’attaque de Barcelone, «ce crime cruel et cynique contre des civils»

Le Président américain Donald Trump a déclaré que les États-Unis condamnaient l'attentat de Barcelone et qu'ils feraient tout le nécessaire pour contribuer à l'enquête.
Christian Estrosi, maire de la ville française de Nice, qui l'année dernière a vécu une expérience similaire lors de la fête nationale de la France, n'a pas non plus tardé à exprimer sa réaction après cette attaque terrifiante:

Le Président du Conseil européen Donald Tusk a écrit sur sa page Twitter que «toute l'Europe était avec Barcelone». Et de rajouter, qu'«on pense fort aux victimes et aux blessés lors de cette attaque lâche».

«Je suis profondément frappé par les informations provenant de Barcelone. Nous adressons nos condoléances aux victimes, à leurs amis et proches», a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel, cité dans le message officiel de la diplomatie allemande sur Twitter.

Et de poursuivre:

«Nous nous tenons résolument aux côtés de nos amis espagnols. Le terrorisme ne nous divisera pas».

Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne, a également été touchée par les évènements tragiques de Barcelone:

«Je suis attentivement les nouvelles en provenance de Barcelone. Nos pensées vont à tout le peuple espagnol», a-t-elle écrit sur sa page Twitter.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала