Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Asie du Sud-Est, un nouvel importateur du charbon nord-coréen

© Sputnik . Iliya Pitalev / Aller dans la banque de photosThe man holds flag of the Democratic People's Republic of Koreain in Pyongyang. (File)
The man holds flag of the Democratic People's Republic of Koreain in Pyongyang. (File) - Sputnik France
S'abonner
Toujours sous les sanctions de l'Onu, Pyongyang cherche de nouveaux débouchés pour ses productions. Ainsi, faute de marché chinois, le pays a réussi à organiser l'exportation de son charbon en Malaisie et au Vietnam.

Face aux sanctions, la Corée du Nord a trouvé de nouveaux importateurs pour son charbon et son minerai de fer, indique le rapport de l'Onu mis à disposition de l'agence nippone Kyodo.

la Corée du Nord - Sputnik France
Le nucléaire nord-coréen ne menace pas les autres pays, estime Pyongyang

«Après que la Chine a interdit à la mi-février la livraison de charbon de la Corée du Nord, cette dernière s'en est remise à la Malaisie et au Vietnam», cite l'agence, d'après un extrait du rapport.

Au cours des six derniers mois, la Corée du Nord a reçu, malgré les restrictions, environ 29,5 milliards de yens (230 millions d'euros) de recettes provenant de la livraison de charbon et de minerai de fer. Le rapport indique également que les livraisons nord-coréennes atteignent souvent leurs acheteurs finaux via des pays tiers.

Suite à plusieurs tests de missiles effectués par Pyongyang, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté le 5 août une résolution durcissant les sanctions à l'encontre de la Corée du Nord. L'initiative a été soutenue par les 15 États y siégeant, dont la Russie et la Chine.

Corée du Nord - Sputnik France
Séoul pressent une «grande possibilité» de provocation militaire de la part de Pyongyang

Le document introduit notamment une interdiction sur les exportations nord-coréennes de toute une série de minéraux et d'aliments, dont le charbon, le fer, le plomb et les fruits de mer, ce qui permettra de réduire de un milliard de dollars les recettes de Pyongyang, qui atteignent actuellement près de trois milliards de dollars. Le texte de la résolution contient d'autres restrictions, y compris des mesures à l'encontre de personnes morales et physiques liées aux programmes nucléaires et de missiles de la Corée du Nord.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала