L'homme tué à Subirats pourrait être l’auteur présumé de l’attentat de Barcelone

© AFP 2022 Josep LAGOUne fourgonnette a percuté la foule à Barcelone (17 août 2017)
Une fourgonnette a percuté la foule à Barcelone (17 août 2017) - Sputnik France
L’homme éliminé par les forces de l’ordre à Subirats, à l’ouest de Barcelone, pourrait être Younes Abouyaaqoub, conducteur présumé de la camionnette qui a percuté des passants à la Rambla, à Barcelone, a annoncé la télévision publique espagnole.

La police de Catalogne a tué un individu à Subirats, à l’ouest de Barcelone, qui pourrait être Younes Abouyaaqoub, dernier membre en fuite de la cellule djihadiste de Barcelone, a relaté la télévision publique espagnole.

D’après les forces de l’ordre, il semblait porter une ceinture d’explosifs. Pour s’approcher de l’homme tué et l’identifier, la police utilise un robot.

Selon les dernières informations fournies par la chaîne 24 Horas, la ceinture était factice.

​Dans le même temps, il a été signalé par le journal Vanguardia, se référant aux forces de police locales, les Mossos d'Esquadraque, que Younes Abouyaaqoub a été interpellé ce lundi à Sant Sadurni d'Anoia, une commune située à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Barcelone.

Le 16 août, une explosion a eu lieu dans une maison d'Alcanar. La cellule terroriste qui a organisé les attaques à Barcelone et à Cambrils du 17 août y avait préparé des explosifs pour ces attentats. À cause de l'accident, les extrémistes ont été forcés d'improviser les attaques à la voiture-bélier, selon des médias espagnols.

Une fourgonnette a percuté la foule jeudi près de l'avenue piétonne La Rambla, dans le quartier touristique de Barcelone. Daech a revendiqué cette attaque. Une autre fourgonnette a foncé sur des passants à Cambrils, à 120 km de Barcelone, quelques heures plus tard. Selon un dernier bilan, les attaques en Catalogne ont fait 15 morts et 130 blessés.​​

D'après la police catalane, la cellule terroriste était composée de 12 personnes, dont 4 ont été arrêtées, et cinq abattues après l'attentat de Cambrils. Deux ou trois autres sont mortes dans l'explosion à Alcanar. Un terroriste est cependant parvenu à s'enfuir.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала