Suspension des visas US: Moscou ne passera pas ses nerfs sur les Américains

© Sputnik . Vladimir Pesnya / Aller dans la banque de photosSergueï Lavrov
Sergueï Lavrov - Sputnik France
Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a commenté lundi la décision de l’ambassade américaine de suspendre dès le 23 août l’octroi de visas non-immigration aux citoyens russes.

Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue avec son homologue égyptien Sameh Shoukri, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a déclaré que Moscou réagirait avec prudence à la décision de l'ambassade américaine de suspendre dès le 23 août l'octroi de visas non-immigration aux citoyens russes.

«Je ne peux que dire une chose: nous ne passerons pas nos nerfs sur les citoyens américains», a déclaré M.Lavrov. «C'est-à-dire que si quelqu'un espérait qu'un mauvais exemple dans ce domaine serait contagieux, il s'est fortement trompé.»

Selon lui, la décision des autorités américaines vise à fomenter des troubles en Russie.

«Les auteurs américains de ces décisions ont mijoté une autre tentative de susciter le mécontentement des citoyens russes à propos des actions des autorités russes. C'est une logique bien connue, c'est la logique de ceux qui organisent des révolutions de couleurs et c'est l'inertie flagrante de l'administration Obama», a souligné le ministre russe aux journalistes.

L'ambassade américaine à Moscou - Sputnik France
Les États-Unis suspendent l’octroi de visas non-immigrant en Russie
En réaction à la réduction du personnel diplomatique ordonnée par Moscou en riposte aux sanctions américaines, l'ambassade américaine suspend à partir du 23 août l'octroi de visas non-immigrant en Russie. Les diplomates américains ont précisé que l'octroi des visas non-immigrant reprendrait à partir du 1er septembre, uniquement à Moscou, tandis que les demandes déposées dans d'autres villes russes «resteront suspendues indéfiniment».

Rappelons qu'en réponse à l'adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions antirusses, Moscou va interdire à l'ambassade américaine l'accès à deux de ses sites situés à Moscou à partir du 1er septembre. En outre, Moscou a demandé à Washington de réduire, à partir du 1er septembre, à 455 le personnel de son ambassade et de ses consulats en Russie. Le ministère a également prévenu que Moscou répliquerait en cas de nouvelles expulsions de diplomates russes par les États-Unis. La riposte du ministère des Affaires étrangères aux sanctions a obtenu le feu vert du Président russe, a confirmé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала