Attentats en Espagne: deux terroristes auraient séjourné dans un hôtel francilien

© AP Photo / Thibault CamusPolice officers take positions on the Champs Elysees avenue in Paris, France, after a fatal shooting in which a police officer was killed along with an attacker, Thursday, April 20, 2017.
Police officers take positions on the Champs Elysees avenue in Paris, France, after a fatal shooting in which a police officer was killed along with an attacker, Thursday, April 20, 2017. - Sputnik France
Deux membres de la cellule djihadiste responsable des attaques meurtrières en Catalogne, dont Younès Abouyaaqoub, auraient séjourné dans un hôtel de la région parisienne le week-end précédent les attentats, a communiqué mardi BFMTV, citant une source proche de l’enquête.

Une semaine avant de commettre deux attentats sanglants à Barcelone et à Cambrils, deux djihadistes de la cellule terroriste de Ripoll, dont Younès Abouyaaqoub, le conducteur présumé de la voiture bélier, «ont passé la nuit dans un hôtel de la région parisienne avant de se rendre dans la capitale pour effectuer des achats dans un grand magasin», a-t-on appris ce mardi par BFMTV, se référant à une source proche de l'enquête.

«Les enquêteurs sont par ailleurs désormais certains que les deux hommes n'ont pas été plus loin que la capitale française et ne se sont pas rendus en Belgique, par exemple, lors de ce week-end», a également précisé BFMTV.

Police patrol the area after a van crashed into pedestrians near the Las Ramblas avenue in central Barcelona, Spain - Sputnik France
La police catalane confirme avoir abattu l'auteur présumé de l'attentat de Barcelone
Précédemment, les médias annonçaient que la voiture utilisée dans l'attentat de Cambrils, en Espagne, avait été repérée la semaine précédant l'attaque en région parisienne. Le véhicule avait été flashé par un radar routier lors d'un excès de vitesse en région parisienne, dans le département de l'Essonne.

Deux attentats à la voiture bélier ont été commis à quelques heures d'intervalle en Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne, faisant au total 15 morts et une centaine de blessés dans le cœur touristique de Barcelone et dans la station balnéaire de Cambrils.

Le groupe djihadiste Daech a revendiqué jeudi soir l'attentat de Barcelone tandis que l''attaque de Cambrils n'avait toujours pas été revendiquée vendredi matin, bien que la police ait établi un lien entre les deux attentats. 

Par la suite, les forces de police catalanes Mossos d'Esquadra ont confirmé que le conducteur présumé de la fourgonnette qui a percuté des passants à la Rambla, à Barcelone, le 17 août, le Marocain Younes Abouyaaqoub, avait été éliminé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала