Attaques en Birmanie: l’évacuation des habitants se poursuit

© AP Photo / Esther HtusanLa Birmanie
La Birmanie - Sputnik France
Suite aux attaques de musulmans rohingyas contre plusieurs postes frontières dans l'ouest de la Birmanie, les Forces de sécurité birmanes sont en train d’évacuer des centaines d’habitants locaux et de membres du personnel administratif vers les postes militaires à la frontière de la région.

Tropidogyne pentaptera - Sputnik France
Des fleurs de l'époque de dinosaures découvertes dans de l'ambre en Birmanie
Les combats se poursuivaient samedi dans l'ouest de la Birmanie entre forces de l'ordre et rebelles musulmans rohingyas, au lendemain de violences, a-t-on appris auprès de la police.

Au moins 89 personnes dont 12 membres des forces de sécurité ont été tués vendredi dans l'ouest de la Birmanie après des attaques de musulmans rohingyas contre plusieurs postes frontières, des violences sans précédent depuis des mois, selon les autorités birmanes.

Les combats, dont certains continuaient à se dérouler vendredi, marquent une escalade majeure dans le conflit qui agite cet Etat du nord-ouest de la Birmanie depuis le mois d'octobre.

Y-8 - Sputnik France
62 corps retrouvés après le crash d’un avion militaire en Birmanie
L'armée de libération du Rohingya Arakan (ARSA), autrefois baptisée «Mouvement de la Foi», est à l'origine d'attaques menées en octobre revendiquant la défense des quelque 1,1 million de musulmans rohingya.

Cette contestation s'est transformée en une insurrection alors que la Birmanie majoritairement bouddhiste sort peu à peu de plusieurs décennies de dictature militaire.

La situation dans l'Etat de Rakhine s'est dégradée lorsque les forces de sécurité ont récemment lancé une nouvelle «opération de nettoyage» dans les régions montagneuses de cet État.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала