Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La ville irakienne de Tall Afar complètement libérée de Daech

© REUTERS / StringerIraqi army with Shi'ite Popular Mobilization Forces (PMF) gather during fighting with Islamic State militants on the outskirts of Tal Afar, Iraq, August 24, 2017
Iraqi army with Shi'ite Popular Mobilization Forces (PMF) gather during fighting with Islamic State militants on the outskirts of Tal Afar, Iraq, August 24, 2017 - Sputnik France
S'abonner
Les troupes gouvernementales et leurs alliés ont délogé Daech de son dernier bastion important en Irak. Les mercenaires étrangers, engagés dans les rangs de cette organisation terroriste, ont fui la ville.

La ville irakienne de Tall Afar a été complètement libérée des terroristes de Daech, le ratissage des quartiers est en cours, a annoncé à Sputnik Najm al-Djabiri, général de brigade de l'armée irakienne.

«Au niveau de la ville rien ne reste occupé, le ratissage est en cours. Il ne reste que le quartier d'Askari, mais il est en dehors de la ville. Avec l'aide de Dieu, les forces de sécurité le libéreront aussi», a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

«La décision [d’annoncer Tall Afar libérée, ndlr] reste entre les mains du commandant des forces armées. Mais la ville est libérée. Je me suis rendu dans la citadelle qui abritait le QG [des terroristes, ndlr] et au centre-ville», a-t-il expliqué.

Et d'ajouter que des mercenaires étrangers, membres de Daech, et les membres de leurs familles avaient fui la ville.

«Ces derniers jours, nous avons assisté au départ précipité des étrangers, membres de Daech, accompagnés de leurs familles. Ils sont partis pour un village dans le désert», a-t-il expliqué.

Drapeau de Daech - Sputnik France
Le «plus grand centre de communications» de Daech découvert à Tall Afar
L'opération de libération de Tall Afar, sous contrôle du groupe terroriste depuis juin 2014, a été lancée le 20 août 2017 sur ordre du chef du gouvernement irakien, Haïder al-Abadi. Samedi, il a été annoncé que les forces gouvernementales avaient réussi à reprendre la citadelle de la ville.

L'assaut contre Tall Afar a été préparé de longue date. Le 15 août, les autorités irakiennes ont annoncé le bombardement des lignes de défense des terroristes dans la ville.

Après la libération de Mossoul, Tall Afar restait le dernier bastion important de Daech à la frontière syrienne. La ville est essentiellement peuplée de Turkmènes irakiens de confession sunnite. Selon les autorités, la plupart des habitants ont quitté leur foyer.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала