Interdit d’entrée aux USA, un ex-ministre iranien meurt en Turquie des suites d’un cancer

© AP Photo / Vahid SalemiEbrahim Yazdi
Ebrahim Yazdi - Sputnik France
Ebrahim Yazdi, réformateur et ancien ministre des Affaires étrangères d’Iran, est décédé dimanche soir à Izmir, en Turquie, à l’âge de 86 ans.

Les médias iraniens ont annoncé lundi la mort d'Ebrahim Yazdi, ex-ministre des Affaires étrangères d'Iran, à Izmir, en Turquie, où il avait subi une opération chirurgicale. Ces dernières années il luttait contre un cancer du pancréas. 

Les États-Unis avaient refusé de lui accorder un visa médical.

Son corps sera rapatrié en Iran dans les prochains jours, a rapporté l'agence Isna.

Mohammad Javad Zarif, chef de la diplomatie iranienne - Sputnik France
Décret Trump: Téhéran dénonce une «insulte» contre le peuple iranien
Ebrahim Yazdi a activement participé aux événements qui ont abouti à la révolution islamique de 1979 et au renversement du chah Mohammad Reza Pahlavi. Il a par la suite occupé le poste de chef de la diplomatie iranienne dans le premier gouvernement mis en place après la victoire de la Révolution islamique, avant de démissionner pour protester contre l'emprise du clergé sur la fonction publique.

Lors de la campagne électorale de 2009, Ebrahim Yazdi avait soutenu l'ex-Premier ministre iranien Mir Hossein Moussavi représentant les milieux réformateurs.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала