Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Trump sur le problème nord-coréen: «Parler n’est pas la solution»

© AP Photo / Ahn Young-joonIn this Aug. 10, 2017, file photo, a man watches a television screen showing U.S. President Donald Trump and North Korean leader Kim Jong-un during a news program at the Seoul Train Station in Seoul, South Korea.
In this Aug. 10, 2017, file photo, a man watches a television screen showing U.S. President Donald Trump and North Korean leader Kim Jong-un during a news program at the Seoul Train Station in Seoul, South Korea. - Sputnik France
S'abonner
Selon le Président américain, il n’est plus possible de résoudre le problème nord-coréen seulement par le biais des discussions.

Alors que la Russie prône un règlement politique de la crise sur la péninsule coréenne, tout en rejetant l'intervention militaire, Donald Trump est convaincu que les États-Unis ont déjà eu suffisamment de discussions avec la Corée du Nord.

«Les États-Unis discutent avec la Corée du Nord et leur paient de l'argent extorqué, depuis 25 ans. Parler n'est pas la solution!», a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

Tir de missile nord-coréen (archives) - Sputnik France
Tir nord-coréen: les Japonais procèdent à des exercices de défense civile (vidéo)
La Corée du Nord a mené mardi un nouveau tir de missile balistique qui a survolé le Japon, pour la première fois depuis 2009, pour s'abîmer dans le Pacifique 14 minutes après son lancement. Les forces d'autodéfense japonaises n'ont pas abattu le missile, jugeant qu'il ne représentait pas de menace pour le pays. Pyongyang avait déclaré avoir achevé les préparatifs d'une frappe contre Guam, où une base aérienne et une base navale américaines sont déployées, et qu'il s'exécuterait si les États-Unis ne se comportaient pas «raisonnablement».

En outre, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a promis d'effecteur plus de tests de missiles dans le Pacifique. En réponse à cette menace, les militaires américains ont procédé mercredi à des tests antimissiles. Notamment, l'USS John Paul Jones a abattu avec succès ce mercredi un missile balistique à moyenne portée lors d'un test au large d'Hawaï.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала