Nouvel ambassadeur russe aux USA: Moscou a toujours prôné une collaboration constructive

© Sputnik . Maxim Blinov / Aller dans la banque de photosAnatoli Antonov
Anatoli Antonov - Sputnik France
Bien que l’administration Obama sapait volontairement toutes bases de coopérations avec la Russie, en dépit de la volonté de Vladimir Poutine, Moscou «a toujours été intéressé à établir une collaboration constructive avec Washington», souligne le nouvel ambassadeur de Russie à Washington, Anatoli Antonov.

Tourists at the Washington Monument in Washington, D.C. - Sputnik France
Les sanctions contre les diplomates sont un coup dur pour les citoyens russes aux USA
Il est dans l'intérêt de la partie russe de briser la glace qui gèle les relations avec les États-Unis ces dernières années suite aux actions «ciblées» de l'ancienne administration américaine qui visaient à saper les bases de la coopération entre les deux pays, estime nouvel ambassadeur de Russie à Washington, Anatoli Antonov qui s'apprête à se rendre aux USA.

«Malheureusement, les relations russo-américaines se sont considérablement détériorées au cours des dernières années en raison des actions de l'ancienne administration américaine, qui sapait délibérément les fondements d'une coopération de longue date», a-t-il indiqué.

Cependant, M.Antonov part pour les États-Unis avec la détermination ferme de travailler de façon efficace, indépendamment des difficultés que connaît actuellement le duo Moscou-Washington.

«Comme l'a plusieurs fois dit le Président Vladimir Poutine, ce n'est pas notre choix. Nous avons toujours été intéressés à établir une collaboration constructive avec Washington sur l'ensemble du programme bilatéral et international», a souligné l'ambassadeur dans une interview au journal russe Kommersant.

21 août, Vladimir Poutine a nommé Anatoli Antonov au poste d'ambassadeur russe aux États-Unis.

Sergueï Riabkov, le vice-ministre russe des Affaires étrangères - Sputnik France
Moscou ne veut pas compliquer la vie aux Américains comme le font les USA aux Russes
Anatoli Antonov, 62 ans, va ainsi remplacer à ce poste Sergueï Kisliak, accusé par les médias américains d'avoir conspiré en vue de faciliter l'arrivée du candidat américain Donald Trump à la Maison-Blanche.

M.Antonov, qui parle couramment l'anglais et le birman, occupait le poste de vice-ministre russe des Affaires étrangères depuis décembre 2016.

Entre 2011 et 2016, M.Antonov avait été vice-ministre russe de la Défense, après avoir dirigé, pendant sept ans, le département chargé des questions de sécurité et de désarmement au ministère des Affaires étrangères.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала