«C'est notre politique traditionnelle: nous préconisons de bonnes relations avec les USA»

© Sputnik . Vladimir Astapkovitch / Aller dans la banque de photosDmitri Peskov
Dmitri Peskov - Sputnik France
La crise actuelle dans les relations entre la Russie et les États-Unis n'a pas été déclenchée par Moscou. La Russie a toujours prôné le développement de la coopération, mais elle se doit de réagir aux manifestations inamicales dont elle est l'objet, a déclaré le Kremlin.

La crise que traversent actuellement les relations entre la Russie et les États-Unis n'a pas été provoquée par Moscou qui, lui, a toujours préconisé le développement de la coopération dans l'intérêt de la stabilité globale. Le Président russe Vladimir Poutine souhaite entretenir de bons rapports avec les États-Unis sur la base de la réciprocité, mais, tout en regrettant la position peu constructive de Washington, Moscou se doit de réagir aux manifestations inamicales, voire hostiles, à son égard, a déclaré Dmitri Peskov, le porte-parole de la présidence russe.

Le ministère des Affaires étrangères de la Russie - Sputnik France
Le nouvel ambassadeur russe aux USA évoque sa future mission
Les relations entre la Russie et les États-Unis se sont gravement détériorées ces derniers temps. Ainsi, pensant avoir découvert une prétendue ingérence dans l'élection américaine et une supposée pression sur les diplomates américains travaillant en Russie, l'administration de Barack Obama a adopté fin décembre 2016 une série de sanctions antirusses. Le nouvel ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoli Antonov, a constaté que les rapports entre Moscou et Washington connaissaient des problèmes évidents, mais recelaient en même temps un fort potentiel de coopération dans différents domaines.

«Ce n'est pas Moscou qui a déclenché la crise, malheureusement évidente, dans nos relations bilatérales. Ce n'est pas Moscou qui a mis en application maintes restrictions des rapports bilatéraux ainsi que des sanctions économiques, Moscou s'est toujours prononcé contre. Et je voudrais rappeler que le Président Vladimir Poutine a toujours souhaité édifier de bonnes relations fondées sur les principes de bénéfices mutuels et de confiance réciproque», a indiqué Dmitri Peskov aux journalistes qui lui ont demandé si, à la lumière des déclarations du nouvel ambassadeur russe aux États-Unis, il fallait s'attendre à une amélioration des rapports entre les deux pays.

Il a précisé que c'était la politique conséquente de Vladimir Poutine et que c'était cette position qui avait été exposée par Anatoli Antonov. Dmitri Peskov a ajouté dans ce contexte que cette politique vis-à-vis des États-Unis n'était pas nouvelle.

«Non, cette politique n'est pas nouvelle, ce n'est pas le cas. C'est notre politique traditionnelle: nous préconisons traditionnellement de bonnes relations avec les États-Unis. Qui plus est, nous estimons que ces relations doivent être développées dans l'intérêt de la paix et d'une stabilité globale, dans l'intérêt du règlement des problèmes régionaux et internationaux d'actualité», a noté Dmitri Peskov.

Selon lui, le Kremlin regrette «la position, loin d'être constructive, des collègues américains».

«Et, bien entendu, nous ne pouvons pas nous permettre de laisser sans réaction des manifestations inamicales, voire hostiles, à notre égard», a-t-il souligné pour conclure.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала