Le nouvel ambassadeur russe aux USA espère que les pays éviteront le marasme diplomatique

© Sputnik . Grigory Sysoev / Aller dans la banque de photosЗаместитель главы МИД Анатолий Антонов посетил Госдуму РФ
Заместитель главы МИД Анатолий Антонов посетил Госдуму РФ - Sputnik France
Malgré la récente décision de Washington de fermer des établissements diplomatiques russes aux États-Unis, Moscou tient à continuer de développer ses relations avec les Etats-Unis et espère qu'elles ne traverseront pas une période de marasme, a déclaré le nouvel ambassadeur russe aux États-Unis, Anatoli Antonov.

Здание МИД - Sputnik France
Perquisition d'une mission russe aux USA: en protestation, Moscou convoque un diplomate US
Même si la décision des autorités américaines de fermer le consulat de Russie à San Francisco et deux établissements consulaires situés à New York et Washington ne contribue pas au développement serein des relations de bon voisinage entre les deux pays, Moscou ne perd pas l'espoir que ces relations arrêtent de se dégrader, a indiqué l'ambassadeur russe aux États-Unis, Anatoli Antonov dans d'interview accordé à la chaîne Rossiya-1.

«Développer nos relations avec les États-Unis est dans nos intérêts, de même qu'il est dans les leurs de développer leurs relations avec la Russie. Nous n'imposons rien à personne, nous ne demandons rien, nous n'exigeons rien, nous sommes ouverts à l'interaction […] Je veux croire que les relations russo-américaines ne connaîtront pas une période de marasme. Peu importe les conditions actuelles, nous travaillerons pacifiquement dans l'intérêt des relations russo-américaines, en réalisant les tâches que notre commandant en chef nous assignera», a déclaré M. Antonov.

Selon lui, aussi sensibles soient-ils, les problèmes doivent se résoudre à la table des négociations et non sur les champs de bataille.

Le consulat russe de San-Francisco - Sputnik France
La fermeture du consulat à San Francisco, une violation flagrante du droit international

«Il n'est pas seulement possible mais nécessaire de parler avec une telle Amérique. Peu importe les temps difficiles que nous traversons, nous devons parler. Il vaut mieux vaut que les diplomates s'assoient à la table des négociations plutôt que les militaires se regardent par la lunette de leurs fusils. Nous allons résoudre calmement les problèmes résultant de cette politique russophobe héritée de l'administration d'Obama», a conclu l'ambassadeur.

En réaction à la fermeture d'établissements diplomatiques aux États-Unis et au renvoi de diplomates russes, Moscou a précédemment sommé Washington de réduire à 455 les effectifs de son ambassade en Russie pour ramener le personnel des représentations diplomatiques américaines au même niveau que celui du personnel des représentations russes aux États-Unis.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала