Barack Obama, l’ex-Président américain le plus coûteux

Avec des besoins totalisant plus d'un millions de dollars aux frais des contribuables américains l'an prochain, Barack Obama serait l’ex-Président américain le plus dispendieux, selon une nouvelle étude du Service de recherche du Congrès des États-Unis.

Bullets - Sputnik France
Trump vs Obama: vers l'élargissement de l'arsenal d'armes des policiers aux USA
L'ex-Président Barack Obama est en passe de devenir celui qui aura le plus profité des avantages accordés par le Former Presidents Act (FPA) aux ex-locataires de la Maison-Blanche.

Votée dans les années 1950, cette loi permet aux ex-Présidents américains de recevoir certains bénéfices à vie, et ce, à même le budget de l'État. Ils peuvent par exemple avoir des bureaux et compter sur certaines dépenses, ainsi que sur de généreuses pensions.

Dans le cas de Barack Obama, pour l'année 2018, tout indique qu'il devrait dépasser les budgets annuels des autres anciens Présidents américains, souligne le Washington Times.

Selon une étude du Service de recherche du Congrès, M. Obama obtiendra 236.000 dollars en guise de pension annuelle, tandis que la location de son bureau à Washington coûtera aux contribuables près de 536.000 dollars. On évoque également une assurance maladie, dont le prix n'a pas été mentionné.

President Donald Trump talks with former President Barack Obama on Capitol Hill in Washington, Friday, Jan. 20, 2017, after Trump took the presidential oath - Sputnik France
«La plus belle éclipse qui soit»: Trump a «éclipsé» Obama sur Twitter
Il est à noter que les assistants des ex-Présidents qui travaillent dans leurs bureaux sont également payés sur le budget des États-Unis.

Pour fins de comparaison, les dépenses prévues par l'ex-Président Obama de 1,153 millions de dollars pour 2018 dépasseront de 100.000 dollars celles de George W. Bush et de 200.000 le budget attendu par Bill Clinton. Selon les informations, George H.W. Bush recevrait près de 942.000 dollars, alors que Jimmy Carter ne compterait que sur 456.000 dollars.

Notons que les dépenses liées à la sécurité des ex-Présidents, assurée par les services secrets, ne sont pas incluses dans ces statistiques. Bien qu'il s'agisse de données confidentielles, on estime qu'ils totaliseraient des dizaines de millions de dollars, relate le Washington Times.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала