Sénateur russe: dans le dossier de Nord Stream 2, les USA font pression sur le Danemark

© Sputnik . Sergey Guneev / Aller dans la banque de photosNord Stream 2
Nord Stream 2 - Sputnik France
Le fait que les autorités danoises ont remis en cause la construction du gazoduc Nord Stream 2 juste après la prise de nouvelles sanctions anti-russes par les Etats-Unis en dit long sur les sources de cette pression politique, estime le sénateur russe Alexeï Pouchkov.

Nord Stream 2 - Sputnik France
Les sanctions US n'empêcheront pas de réaliser le projet Nord Stream 2
Si le Danemark fait preuve de scepticisme quant à la construction du gazoduc Nord Stream 2 après que les États-Unis ont imposé de nouvelles sanctions à la Russie, il ne faut pas aller chercher bien loin les raisons de ces hésitations, a indiqué le parlementaire russe Alexeï Pouchkov.

«Un complot contre le Nord Stream 2: il s'agit maintenant du Danemark. Son gouvernement ne s'est alarmé qu'après les sanctions américaines. La source de la pression est évidente», a-t-il twitté.

Auparavant, il a été signalé que le gouvernement danois avait préparé et soumis aux autorités compétentes un projet de loi qui pourrait interdire la construction du gazoduc Nord Stream 2 devant relier la Russie à l'Allemagne par la mer Baltique.

Construcción del gasoducto Nord Stream (archivo) - Sputnik France
Le gazoduc Nord Stream 2 sera construit à temps, malgré les sanctions US

Le 2 août, le Président américain Donald Trump a signé la loi introduisant de nouvelles sanctions contre la Russie, l'Iran et la Corée du Nord. Le Congrès avait recueilli le nombre de voix suffisant pour éviter le possible veto du Président et Donald Trump s'est vu contraint de signer ce document. Le service de presse de la Maison-Blanche avait diffusé deux déclarations dans lesquelles le Président critiquait cette loi et expliquait pourquoi il l'avait tout de même signée.

Ce document permet notamment au Président d'imposer des sanctions aux personnes investissant dans la construction des gazoducs russes d'exportation une somme supérieure à cinq millions de dollars par an ou à un million de dollars en une seule fois. La loi dispose en outre que les États-Unis continueront de s'opposer au projet de construction du gazoduc Nord Stream 2 entre la Russie et l'Allemagne.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала