Après le test nord-coréen, Séoul teste ses missiles balistiques

© AP Photo / Ahn Young-joonDes soldats sud-coréens
Des soldats sud-coréens - Sputnik France
L'armée sud-coréenne a procédé lundi à un exercice de tir de missiles en réponse à l'essai nucléaire effectué la veille par la Corée du Nord. Ces manœuvres ciblaient théoriquement la région du nord-est de la Corée du Nord où Pyongyang a procédé dimanche à son sixième essai nucléaire, le plus puissant à ce jour.

Donald Trump - Sputnik France
Trump s’exprime sur l’opportunité d’attaquer militairement la Corée du Nord
La Corée du Sud a mené lundi matin des manœuvres impliquant des missiles balistiques en réponse à l'essai nucléaire effectué par la Corée du Nord, relate l'agence officielle sud-coréenne Yonhap.

L'armée sud-coréenne a conduit un exercice à munitions réelles simulant une attaque sur le polygone de tir nucléaire nord-coréen, touchant «des cibles choisies en mer du Japon», a écrit Yonhap en citant l'état-major interarmes.

«L'exercice est intervenu en réponse au sixième tir nucléaire du Nord (…) et a impliqué le missile balistique sud-coréen Hyunmoo et des chasseurs F-15K», selon l'agence.

A man watches a television news programme showing US President Donald Trump (C) and North Korean leader Kim Jong-Un (L) at a railway station in Seoul on August 9, 2017 - Sputnik France
«Les mots ne fonctionneront pas»: Trump juge la Corée du Nord «dangereuse» pour les USA
L'armée sud-coréenne a précisé que les cibles choisies étaient à une distance équivalente à celle du site de tests nucléaires nord-coréen de Punggye-ri, dans le nord-est du pays.

Pyongyang a dit avoir procédé dimanche au test d'une bombe à hydrogène d'une puissance nettement supérieure à celle affichée lors des précédents essais nucléaires — «une réussite parfaite», selon la télévision nord-coréenne.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала