Des chasseurs belges F-16 escortent trois avions des Forces aérospatiales russes

© AP Photo / Geert Vanden WijngaertF-16
F-16 - Sputnik France
Des avions de chasse belges F-16 qui patrouillent dans le ciel au-dessus de la mer Baltique ont escorté mardi deux chasseurs russes Su-27 et un avion de transport Il-76 car ils manquaient d’informations sur les appareils, annonce le commandant aérien de l'Otan.

Des chasseurs belges F-16 qui participent à l'opération de patrouille au-dessus de la mer Baltique ont escorté deux chasseurs russes Su-27 et un avion de transport Il-76 qui se dirigeaient vers le nord après avoir décollé de la région de Kaliningrad, mardi 5 septembre.

Selon l'Otan, les aéronefs russes «n'ont pas signalé leur présence et n'étaient pas en contact avec les services civils de contrôle de la circulation aérienne».

«Dans le cadre d'une procédure standard, des F-16 belges ont décollé pour identifier les avions de chasse russes Su-27 accompagnés d'un avion de transport lourd Il-76 qui les a rejoints plus tard. Tous les avions russes sont retournés dans la région de Kaliningrad, tandis que les F-16 belges ont atterri sur la base aérienne d'Ämari (Estonie)», indique le commandant aérien de l'Alliance.

Des avions étrangers de reconnaissance sondent régulièrement les territoires limitrophes de la Russie, notamment près des frontières occidentales russes.

Su-27 - Sputnik France
Les chasseurs russes interceptent huit avions étrangers en une semaine
Ces derniers mois, les pays membres de l'Otan ont intensifié leurs vols de reconnaissance près des frontières russes, notamment au-dessus de la mer Baltique. Les analystes expliquent ces activités par le récent déploiement dans la région de Kaliningrad de systèmes de missiles sol-air S-400 dernier cri, de missiles tactiques Iskander et de missiles sol-mer Bastion et Bal. Parmi les autres régions surveillées de près par les Forces aériennes de l'Otan figurent également la péninsule de Crimée, ainsi que les bases russes en Syrie et les zones de déploiement des navires russes en Méditerranée.

En août, les services de renseignement d'origine électromagnétique des Forces aérospatiales russes ont détecté environ 70 aéronefs étrangers aux abords des frontières de la Fédération de Russie, dont 31 appareils ont été interceptés par les chasseurs russes.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала