Expertise: l'Espagnole qui a fait exhumer le corps de Salvador Dali n'est pas sa fille

© AFP 2022 STFSalvador Dali
Salvador Dali - Sputnik France
Les tests ADN ont finalement mis les points sur les «i». Aucun doute n’est plus permis: Pilar Abel, une Espagnole de 62 ans, n’est pas l’enfant du célèbre peintre Salvador Dali, dont le corps a été exhumé à sa demande.

Selon les tests ADN menés après l'exhumation du corps du peintre surréaliste Salvador Dali, l'Espagnole Pilar Abel, 62 ans, n'est pas sa fille biologique, lit-on dans un communiqué relayé ce mercredi par la Fondation Dali.

«Les tests ADN démontrent que Pilar Abel n'est pas la fille de Dali […] il n'y a pas de relation de parenté entre eux», a écrit la Fondation dans un communiqué.

A woman walks past a stone of Salvador Dali's tomb inside the Teatre-Museu Dali (Theater-Museum Dali) in Figueres, north of Barcelona, Spain July 13, 2017. - Sputnik France
Et si Salvador Dali avait des enfants? Son corps exhumé à la demande d’une voyante
D'après Mme Abel, sa mère avait rencontré le peintre chez des amis à Cadaquès, en Catalogne, et elle est le fruit de leur courte relation amoureuse.

Si les tests ADN avaient été positifs, l'Espagnole aurait pu demander, d'après son avocat, un quart de l'héritage de l'artiste, à savoir plusieurs centaines de millions d'euros.

Mort en janvier 1989, Salvador Dali, qui n'a officiellement jamais eu d'enfant, a été enterré dans la crypte de son théâtre-musée de Figueras, en Catalogne. Par le passé, Mme Abel avait déjà tenté, sans succès, de faire établir sa filiation en utilisant des fragments du masque mortuaire du peintre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала