Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie ne participera pas à «l’étranglement» de la Corée du Nord

© AP Photo / Wong Maye-EPyongyang
Pyongyang - Sputnik France
S'abonner
Moscou ne soutiendra pas de nouvelles sanctions à l’encontre de Pyongyang si elles visent à l’effondrement du pays, a affirmé le vice-ministre russe des Affaires étrangères Igor Morgoulov tout en prônant la nécessité de restaurer le dialogue.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Igor Morgoulov a commenté la possibilité de l'application de nouvelles sanctions visant Pyongyang, après son dernier essai nucléaire réalisé le 3 septembre.

«Nous devons comprendre les objectifs des futures sanctions contre la Corée du Nord, si l'objectif est d'étrangler le pays et de l'àmener à l'effondrement, la Russie n'y participera pas», a-t-il déclaré insistant sur la nécessité d'instaurer un dialogue qui pourrait apaiser les tensions sur la péninsule coréenne.

Selon lui, il est fondamental de comprendre «ce qui se cache derrière cette volonté de la Corée du Nord de développer son propre arsenal nucléaire».

«Nous devons bien comprendre que les armes nucléaires et le programme balistique ce sont les deux dernières choses auxquelles les Nord-Coréens vont renoncer. Comme l'a dit hier Vladimir Poutine lors de la conférence de presse à Xiamen "ils mangeront de l'herbe mais ne renonceront pas aux armes nucléaires"», a-t-il conclu.

Vladimir Poutine - Sputnik France
Poutine: il ne faut pas mettre la Corée du Nord au pied du mur
Plus tôt, l'ambassadrice des États-Unis à l'Onu Nikki Haley a prôné la nécessité d'introduire «des sanctions plus dures qui permettraient de revenir à la diplomatie». Elle a annoncé les préparatifs d'un projet de résolution que Washington pourrait soumettre au vote de l'Onu lundi 11 septembre.

La Corée du Nord a annoncé dimanche avoir mené un essai souterrain d'une bombe à hydrogène destinée à un missile à longue portée, relate la télévision nord-coréenne. Qualifiant l'essai de «réussite totale», Pyongyang a également affirmé que sa bombe H pouvait être montée sur un missile.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала