La femme d'un astronaute japonais ne l'autorise à voler qu'à bord de Soyouz russes

© Sputnik . Vitalyi Belousov / Aller dans la banque de photosLe cosmonaute russe Oleg Kononenko et les astronautes américain Kjell Norwood Lindgren et japonais Kimiya Yui
Le cosmonaute russe Oleg Kononenko et les astronautes  américain Kjell Norwood Lindgren et japonais Kimiya Yui - Sputnik France
L'astronaute japonais Kimiya Yui a été autorisé à remplir sa mission dans l'espace par sa femme uniquement à bord du lanceur Soyouz. Car selon elle, ces fusées porteuses russes sont les seules auxquelles on peut faire confiance.

L'astronaute japonais Kimiya Yui a avoué que sa femme ne l'avait autorisé à voler dans l'espace qu'à bord du lanceur russe Soyouz. Selon elle, seules ces fusées bénéficient d'un haut degré de fiabilité. La nouvelle a été révélée par Kimiya Yui lui-même dans le cadre d'un débat sur la coopération dans l'espace entre les pays de l'Asie-Pacifique dans le cadre du Forum économique oriental qui se tient les 6 et 7 septembre à Vladivostok.

«C'était très agréable de travailler à bord de l'ISS [la Station spatiale internationale, ndlr] et je voudrais effectuer un autre vol dans l'espace. Elle [la femme de l'astronaute japonais, ndlr] m'a autorisé, mais a ajouté: "Uniquement à bord d'un Soyouz." Pour des raisons de sécurité», a indiqué Kimiya Yui.

L'astronaute japonais a évoqué son entraînement pour le vol à la Cité des étoiles en Russie, ainsi que sa participation aux Expéditions 44/45 à bord de l'ISS en 2015. Kimiya Yui est le dixième astronaute japonais à avoir séjourné dans l'espace: il y est resté pendant 141 jours et a la ferme intention d'y retourner.

«Le Soyouz est un très bon vaisseau, très fiable, car réalisé par des gens tout aussi fiables. Ma femme… le sait et pendant le lancement elle était sereine», a-t-il ajouté.

ISS: collaboration interculturelle en orbite - Sputnik France
ISS: la vie en orbite
Kimiya Yui a effectué son vol du 23 juillet au 10 décembre 2015 en compagnie du cosmonaute russe Oleg Kononenko et de l'astronaute américain Kjell Norwood à bord du Soyouz TMA-17M. Au cours de leur séjour sur l'ISS, les trois hommes ont réalisé de nombreuses expériences scientifiques, notamment pour contrôler des robots à distance.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала