Un groupe terroriste neutralisé en Espagne et au Maroc

© AFP 2022Barcelone, après l'attentat
Barcelone, après l'attentat - Sputnik France
La police nationale espagnole et la direction générale de la sécurité intérieure du Maroc ont neutralisé une cellule islamiste agissant sur le territoire de ces deux pays, a-t-on appris ce mercredi par le ministère espagnol de l’Intérieur.

Six personnes appartenant à une cellule islamiste et préparant «des attentats d'envergure» ont été arrêtées par la police nationale espagnole et la direction générale de la sécurité intérieure du Maroc, a indiqué le ministère espagnol de l'Intérieur.

La police de Barcelone - Sputnik France
Attaques de Barcelone: les autorités catalanes avaient été averties… mais pas la CIA
Par la suite, il a été précisé qu'une personne avait été interpellée à Melilla, à la frontière hispano-marocaine, et cinq autres avaient été arrêtées au Maroc. Comme l'indique la source policière, cinq interpellés sont des ressortissants du Maroc, dont un possède une carte de séjour en Espagne, tandis que la sixième personne est un citoyen espagnol d'origine marocaine.

D'après la police, la cellule terroriste était dirigée par le citoyen espagnol résidant au Maroc, où il s'occupait du recrutement de nouveaux membres. Il travaillait comme professeur-assistant dans un centre éducatif pour mineurs.

Selon les informations transmises par les forces de l'ordre, les membres de cette organisation s'entraînaient la nuit, apprenant, entre autres, à décapiter les gens.

Le 17 août dernier, sur les Ramblas, un jeune Marocain vivant en Espagne a foncé dans la foule au volant d'une camionnette, faisant 14 morts et plus de 120 blessés. Au total, lui et ses complices présumés ont fait 16 morts à Barcelone et dans la station balnéaire de Cambrils, à 120 km plus au sud. Les deux attentats ont été revendiqués par le groupe Daech.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала