Washington autorise Séoul à concevoir un megamissile balistique

CC0 / / Séoul
Séoul - Sputnik France
Ayant obtenu l’autorisation de Washington, la Corée du Sud se dotera d’un megamissile balistique, capable de détruire les sites militaires souterrains nord-coréens, a rapporté le quotidien sud-coréen Korean Herald, se référant à des sources militaires.

Washington a autorisé Séoul à concevoir un mégamissile balistique destiné à s'attaquer aux sites militaires nord-coréens, dont des installations souterraines et des postes de commandement, a rapporté le quotidien sud-coréen Korean Herald, se référant à des sources militaires.

Вид на вечерний Сеул - Sputnik France
Un «missile-Frankenstein» en train d'être élaboré par Séoul?
Ce missile, de type sol-sol, baptisé par le journal «missile-Frankenstein», serait capable de transporter une charge de deux tonnes au maximum et d'atteindre le territoire de son voisin nord-coréen.

Au début de la semaine, les autorités américaines et sud-coréennes ont adopté une contre-mesure «efficace» face à la menace nord-coréenne prévoyant d'annuler les restrictions de poids des ogives de Séoul. Conformément aux accords actuels entre les États-Unis et la Corée du Sud, cette dernière est en droit d'élaborer des missiles d'une portée allant jusqu'à 800 kilomètres et dotés d'une tête pesant 500 kilogrammes au maximum.

La Corée du Nord a annoncé dimanche avoir mené l'essai souterrain d'une bombe à hydrogène destinée à un missile à longue portée, relate la télévision nord-coréenne. Qualifiant l'essai de «réussite totale», Pyongyang a également affirmé que sa bombe H pouvait être montée sur un missile.

Le test a provoqué deux secousses de magnitude 6,3 et 4,6 respectivement. L'agence météorologique du Japon (JMA) a par la suite affirmé que celles-ci étaient d'une puissance au moins 10 fois supérieure à celle du dernier essai nucléaire nord-coréen mené l'an passé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала