Libération de Deir ez-Zor, un tournant psychologique important

© Sputnik . Mikhail VoskresenskiyDeir ez-Zor
Deir ez-Zor - Sputnik France
La libération de Deir ez-Zor marque un tournant militaire mais aussi psychologique dans la situation en Syrie, estime un sénateur russe.

Après la libération de Deir ez-Zor et l'élimination de plusieurs chefs de guerre de Daech, dont le «ministre de la Guerre», on peut parler d'un tournant dans la situation en Syrie, a déclaré vendredi aux journalistes le sénateur russe Konstantin Kossatchev.

الوضع في سوريا - مدينة دير الزور - Sputnik France
«La solidarité ou la mort»: les premiers témoignages des habitants de Deir ez-Zor
Ce tournant sera tant militaire que psychologique, selon lui. Pendant trois ans, les terroristes ont bloqué la ville, ce qui «générait une menace supplémentaire», selon lui.

Cependant, il reste en Syrie deux foyers terroristes où ces derniers tiennent leurs positions. Il s'agit d'une partie des provinces d'Idlib et de Raqqa.

Mais cela ne représente pas la dynamique des évènements dans le pays, a-t-il ajouté.

Tirs de missiles Kalibr contre les positions de Daech en Syrie - Sputnik France
Moscou dévoile une vidéo de frappes russes contre Daech en Syrie
Les frappes des Forces aérospatiales russes dans les environs de Deir ez-Zor ont permis d'éliminer une quarantaine de terroristes de Daech, dont plusieurs extrémistes hautement placés, parmi lesquels le «ministre de la Guerre» des extrémistes et commanditaire présumé des attentats terroristes de novembre 2015 à Paris, a annoncé vendredi le ministère russe de la Défense. «L'émir de Deir ez-Zor» Abu Muhammad al-Shimali, le «ministre de la Guerre», était responsable des finances ainsi que du redéploiement des nouvelles recrues dans les camps d'entraînement de Daech.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала