L'USS Wasp avec à son bord un escadron de F-35B se dirige vers la Corée du Nord

Le navire d'assaut amphibie USS Wasp a quitté son port d'attache en Virginie pour Sasebo, au Japon, où il rejoindra la Septième flotte des États-Unis et assurera la présence d'avions de combat de dernière génération dans les parages de la Corée du Nord.

Pyongyang city civilians celebrate the successful completion of the hydrostatic test for the intercontinental ballistic rocket installation in this undated photo released by North Korea's Korean Central News Agency (KCNA) in Pyongyang September 6, 2017 - Sputnik Afrique
Des avions japonais et US s'entrainent lors du jour de l'anniversaire de la Corée du Nord
L'USS Wasp, navire d'assaut amphibie, a quitté le 30 août la base navale de Norfolk dans l'État de Virginie pour remplacer dans le port japonais de Sasebo un navire de la même classe, l'USS Bonhomme Richard, annonce la radio KBS.

A bord de l'USS Wasp se trouve un escadron de chasseurs américains F-35B qui doit renforcer la Septième flotte des États-Unis en prévision d'actions militaires possibles dans la péninsule coréenne.

Selon le commandant de l'USS Wasp, Andrew Smith, les F-35B augmenteront les capacités de frappes de précision de la flotte.

«Wasp contribuera à l'engagement de l'Amérique pour la sécurité et la stabilité maritimes dans le bassin Indo-Pacifique», a-t-il précisé.

Pyongyang - Sputnik Afrique
Macron, Trump et Abe: il faut réagir fermement aux provocations de la Corée du Nord

Le Wasp transporte le deuxième escadron de F-35 dans la région. Le premier, constitué de huit avions, est stationné depuis mars 2017 sur la base aérienne de Marine Corp à Okinawa. 

Jusqu'à 100 avions F-35B doivent effectuer des vols près de la péninsule coréenne au cours des prochaines années, alors que Séoul et Tokyo ont décidé d'acheter plus de 40 machines Lockheed Martin. Les jets F-35B ont la capacité à décoller verticalement, comme un hélicoptère, tout en pouvant opérer dans l'air comme des avions de chasse.

Pyongyang a multiplié ces derniers mois les tirs de missiles balistiques et les essais nucléaires, au mépris des interdits de la communauté internationale. Dimanche dernier, la Corée du Nord a annoncé avoir procédé «avec un succès parfait», à l'essai souterrain d'une bombe à hydrogène capable d'être transportée par un missile balistique intercontinental.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала