Un jeune soldat de l’opération Sentinelle se suicide à la frontière franco-italienne

© AFP 2022 JEAN-SEBASTIEN EVRARDA French soldier patrols during the Sentinelle military force security mission during the 46th Lorient Interceltic Festival (FIL) on August 6, 2016 in Lorient, western France.
A French soldier patrols during the Sentinelle military force security mission during the 46th Lorient Interceltic Festival (FIL) on August 6, 2016 in Lorient, western France. - Sputnik France
Un légionnaire de l’opération Sentinelle a mis fin à ses jours avec son arme de service à la frontière franco-italienne. Il s’agit du second suicide dans les rangs de l’opération antiterroriste en moins d’un mois.

Un jeune soldat de l'opération antiterroriste Sentinelle s'est suicidé lundi avec son arme de service lors d'une patrouille à la frontière franco-italienne, dans la vallée de la Roya, à proximité de Nice. C'est déjà le deuxième suicide dans les rangs de l'opération antiterroriste depuis ces dernières semaines.

French soldiers of the Sentinelle operation, patrol at the Trocadero esplanade, in front of the Eiffel tower, on June 25, 2017, in Paris. - Sputnik France
Un militaire de l'opération Sentinelle se suicide avec son arme de service
Le jeune légionnaire de 24 ans faisait partie du 2e régiment étranger de génie (2e REG), stationné à Saint-Christol, dans le Vaucluse. D'après les informations communiquées par la gendarmerie des Alpes-Maritimes, citées par les médias, le soldat s'est suicidé avec son arme de service et a été retrouvé mort par ses collègues vers 5h du matin.

Pour l'instant, ses motivations restent inconnues, une enquête sur son suicide étant lancée et confiée à la brigade de recherche de Menton.

Fin août, un autre soldat de l'opération Sentinelle avait mis fin à ses jours dans une enceinte militaire située à Paris, en utilisant son fusil d'assaut.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала