Soyez les bienvenus! Un nouvel équipage est arrivé à bord de l’ISS

© Sputnik . Alexei Filippov / Aller dans la banque de photosLancement du vaisseau Soyouz MS-06
Lancement du vaisseau Soyouz MS-06 - Sputnik France
Un nouvel équipage a été acheminé jusqu’à la Station spatiale internationale par une fusée russe Soyouz MS-06. Sa mission durera 167 jours.

Une fusée Soyouz MS-06, qui avait décollé dans la nuit de mardi à mercredi du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, s'est amarrée à la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé l'agence spatiale russe Roskosmos.

Le cosmonaute russe Oleg Kononenko et les astronautes  américain Kjell Norwood Lindgren et japonais Kimiya Yui - Sputnik France
La femme d'un astronaute japonais ne l'autorise à voler qu'à bord de Soyouz russes
«La fusée Soyouz s'est amarrée avec succès à l'ISS» à 02H55 GMT, a indiqué Roskosmos dans un communiqué. L'amarrage s'est effectué de manière automatique. Les trois spationautes qui se trouvaient à bord, à savoir le Russe Alexandre Missourkine et les Américains Mark T. Vande Hei et Joseph Acaba, ont été accueillis à bord de l'ISS par l'Italien Paolo Nespoli, le Russe Sergueï Riazanski et l'Américain Randy Bresnik.

Pour Alexandre Missourkine, 39 ans, il s'agit du deuxième séjour sur l'ISS, sa première mission s'étant déroulée de décembre 2012 à mai 2013.

Le nouvel équipage restera à bord du laboratoire spatial pendant 167 jours et y réalisera plus de 40 expériences. La première sortie dans l'espace est prévue pour janvier 2018, selon Roskosmos.

International Space Station - Sputnik France
«Alerte à l’éruption solaire!»: l’équipage de l’ISS a dû s’abriter de toute urgence
Comme indicateur de l'apesanteur et amulette de la nouvelle mission, les astronautes ont pris à bord un petit modèle du premier satellite artificiel de la Terre, mis en orbite par l'URSS le 4 octobre 1957, il y a donc 60 ans.

La Russie a fourni à l'ISS son principal module, où se situent les moteurs-fusées, et les vaisseaux russes Soyouz sont le seul moyen d'acheminer et de rapatrier les équipages de la station orbitale depuis l'arrêt des navettes spatiales américaines. Seize pays participent à l'ISS, avant-poste et laboratoire orbital mis en orbite en 1998, qui a coûté au total 100 milliards de dollars, financés pour la plus grande partie par la Russie et les États-Unis. Il s'agit d'un des rares domaines de coopération bilatérale non affecté par les fortes tensions entre les deux pays, rappelle l'AFP.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала