La Corée du Nord menace de couler le Japon

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosCorée du Nord
Corée du Nord - Sputnik France
«Le Conseil de sécurité est corrompu. Après la frappe nucléaire les USA plongeront dans les ténèbres, le Japon coulera», c'est ainsi que Pyongyang a réagi aux sanctions de l'Onu.

Même si personne ne prend ces propos aux sérieux, les Américains ont renforcé les patrouilles en mer du Japon, alors que Séoul a organisé des essais de missiles de croisière. Mais les experts pensent que les dirigeants des USA et de la Corée du Nord ne déclencheront pas une guerre et ne font qu'attiser la tension à des fins politiques. Selon le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Le Kremlin de Moscou - Sputnik France
Le Kremlin condamne fermement le nouveau tir de missile balistique nord-coréen
Le renseignement américain a découvert que la Corée du Nord prépare un nouveau tir de missile. Mais ce n'est qu'une supposition pour l'instant. Quoi qu'il en soit, le Comité nord-coréen pour la paix en Asie-Pacifique chargé des relations extérieures et de la propagande a fait une déclaration qualifiant le Conseil de sécurité d'outil du mal créé par les pays corrompus.

«Le Japon n'a plus rien à faire à côté de nous. Les quatre îles de l'archipel doivent être coulées par notre bombe nucléaire. Les USA seront réduits en cendres», a déclaré le comité suite à l'adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies à l'unanimité d'une résolution décrétant de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord.

Moon Jae-in - Sputnik France
Séoul est prêt à «détruire irrémédiablement» la Corée du Nord
«Cette déclaration est une pure provocation. Elle accroît la tension dans la région et elle est absolument inadmissible», a réagi le secrétaire général du cabinet japonais Yoshihide Suga. Dans le même temps, rapporte l'agence de presse Reuters, les USA et le Japon approfondissent leur coopération dans le domaine de la défense antimissile. La marine japonaise fournit du carburant aux destroyers américains dotés de systèmes antimissiles Aegis. Les Japonais disposent également de tels systèmes. Les navires des deux pays alliés renforcent leur patrouille conjointe en mer du Japon.

Pendant ce temps, la Corée du Sud a réalisé son premier essai de missiles de croisière modernisés. Selon Associated Press, ils sont censés accroître la capacité de Séoul de porter une frappe préventive contre la Corée du Nord. Le missile air-sol Taurus d'origine allemande est protégé par un système antiradar et peut voler à basse altitude.

Shinzo Abe - Sputnik France
Tokyo explique pourquoi il n’a pas abattu le missile nord-coréen
Le colonel à la retraite Viktor Litovkine a noté à propos de la menace nord-coréenne: «En principe, leurs missiles atteignent le Japon. Mais on ignore s'ils possèdent des ogives qui pourraient être installées sur ces missiles. Leurs missiles n'atteignent pas les USA. Il doit s'agit de missiles intercontinentaux d'une portée supérieure à 5.500 km. Ils n'en disposent pas. Du moins, le Nord n'a pas montré leur existence.»

«Je pense que personne ne déclenchera une guerre. Mais les Américains ont besoin de tout ce bruit autour de la Corée du Nord. Grâce à cela ils ont imposé leur système de défense antimissile THAAD à la Corée du Sud et maintiennent leurs bases en Corée du Sud. Ils peuvent y faire venir leurs porte-avions et navires avec des missiles de croisière. Si la menace nord-coréenne n'existait pas, que diraient les Américains?», a conclu l'expert.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала