Paris et Berlin veulent limiter la libre circulation en Europe pendant quelques années

© Sputnik . Sergei Kirkachdes visas
des visas - Sputnik France
La France et l’Allemagne, soutenues par trois autres pays membres de l’espace Schengen, demandent à l’Union européenne de rétablir le contrôle des passeports aux frontières intérieures dans la zone de libre circulation.

Pour lutter efficacement contre les menaces terroristes, Paris et Berlin ont annoncé vouloir adopter des règles plus souples pour rétablir les contrôles frontaliers à l'intérieur de l'espace Schengen, relate The Guardian.

D'après les autorités de ces deux pays, ainsi que celles de l'Autriche, du Danemark et de la Norvège, les règles actuelles sont très rigides, ce qui est inacceptable dans le contexte d'une menace terroriste accrue.

«Cette restriction n'est pas adaptée aux besoins dans le contexte d'une menace terroriste de long-terme», ont-ils indiqué dans un texte commun qu'ils doivent présenter jeudi à Bruxelles et dont The Guardian s'est procuré une copie.

Militaires de l’Otan en Lituanie - Sputnik France
Vers une «zone militaire Schengen»?
Selon le média, ces cinq États souhaitent soumettre une proposition de législation à la Commission européenne pour «amender les dispositions de l'article 25 des accords Schengen qui fixe les conditions d'un rétablissement temporaire des contrôles frontaliers quand il existe une "menace grave" en termes de sécurité».

Ces pays exigent que la période de réintroduction de contrôles frontaliers, limitée à six mois (et à deux ans dans un cas exceptionnel), soit prolongée à deux ans (et à quatre ans dans un cas exceptionnel).

Aujourd'hui, seule la France a rétabli des contrôles à ses frontières au motif de la menace terroriste.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала